Accueil Nord du Mali Kidal : la Minusma échange avec les habitants d’Aguelhok sur les besoins...

Kidal : la Minusma échange avec les habitants d’Aguelhok sur les besoins urgents

12
0
PARTAGER

 

Le 21 mai, une délégation du Bureau régional de la Minusma à Kidal s’est rendue à Aguelhok pour rencontrer les autorités locales, les représentants des groupes armés, ainsi que les associations de jeunes et de femmes. Le maire d’Aguelhok a souligné les besoins urgents de sa commune en eau et électricité ainsi qu’en formation professionnelle pour les jeunes des environs. Les femmes ont saisi, quant à elles, cette opportunité pour remercier la Mission pour les activités génératrices de revenus mises en place et actuellement en cours, qui leur ont permis d’améliorer leurs conditions de vie de manière significative.

Pour rappel, la semaine dernière, ont été lancés par la Minusma les travaux de réhabilitation et de curage du barrage d’Amdjer, dans la vallée du Tilemsi, à l’ouest du village de Tessalit, région désertique aux faibles précipitations où l’eau constitue un enjeu majeur.

Mopti : des enquêtes sur les incendies de Boulkessy  

Du 21 au 25 mai, la Division des droits de l’homme de la Minusma mène une mission spéciale à Mopti, pour enquêter sur les incidents survenus le 19 mai 2018 à Boulkessy, commune de Mondoro, dans le cercle de Douentza. La mission a pour objectifs d’établir les faits, de déterminer les circonstances, d’examiner les causes profondes de la dégradation de la situation, et de proposer des mesures urgentes pour la prévention de nouvelles violences.

Kouakourou : les travaux du site de la Garde nationale avancent à pas de caméléon  

Le 18 mai, le Bureau régional de la Minusma a effectué une mission intégrée au village de Kouakourou dans la commune de Kéwa, dans le cercle de Djenné, pour évaluer les avancées de la construction du site de la Garde nationale, dans le cadre du plan de sécurisation intégré des régions du centre (PSIRC), projet financé à travers le Fonds Fiduciaire. Ce projet a pour but de sécuriser la commune de Kéwa et de favoriser le retour de l’autorité de l’Etat et des services sociaux de base en appui au PSIRC. En parallèle, plusieurs rencontres ont eu lieu avec les différents partenaires et acteurs de la société civile qui ont relevé les difficultés courantes de leur localité portant essentiellement sur les services sociaux de base et la sécurité. Présente lors de la visite, la Police onusienne a également pu faire une évaluation de la situation sécuritaire et désigner des points focaux locaux pour la collecte d’information.

Axe Aguelhok-Tessalit : un véhicule de la Minusma a heurté un engin explosif improvisé

Le 13 mai, un véhicule de la Force de la Minusma faisant partie d’un convoi se déplaçant sur l’axe Aguelhok-Tessalit a heurté un engin explosif improvisé, blessant trois Casques bleus dont deux sérieusement. Les blessés ont été rapidement évacués pour soins médicaux tandis que la Force a interpellé sur place deux suspects, dont un mineur qui a été relâché après vérification et le second transféré aux autorités maliennes de Tessalit à Tombouctou le 16 mai. Le même jour, un véhicule s’est approché du Super camp de la Minusma à Kidal à grande vitesse. Un Casque bleu au poste de garde a tiré des coups dissuasifs suivis de coups directs pour empêcher le véhicule d’avancer. Selon les rapports préliminaires, le chauffeur a été blessé au bras. Une unité de la Force de réaction rapide a été dépêchée sur place pour évacuer le suspect blessé et le transférer à l’hôpital de la Minusma à Kidal pour traitement.

Tessalit : attaque contre le camp de la Minusma

Le camp de la Minusma à Tessalit a été soumis à une attaque avec tirs indirects sans faire de pertes. La Force de la Minusma ainsi que les Forces internationales ont immédiatement envoyé une unité de réaction rapide sur place pour évaluer l’impact de l’attaque.

Gal de Division Jean-Paul Deconinck,  commandant de la Force de la Minusma :

J’étais ce matin au camp du Mécanisme opérationnel de coordination (Moc) de Tombouctou où j’ai pu assister à l’inauguration officielle du bataillon du Moc de Tombouctou, comme nous l’avons fait il y a deux semaines à Kidal, le 10 mai dernier. Donc aujourd’hui, le 24 mai, nous avons lancé la constitution des unités du Moc de Tombouctou.

Je retire une certaine fierté d’avoir pu souligner les efforts consentis par les parties, tant au niveau politique qu’au niveau opérationnel et tactique, et là je parle en tant que Commandant de la Force de la Minusma mais aussi du Président de la CTS (Commission Technique de Sécurité). J’ai pu mesurer semaine après semaine les efforts qui ont été faits pour aller dans le bon sens de la constitution des unités du Moc.

Je ne crois pas que cette étape soit uniquement symbolique, nous avons constitué aujourd’hui le socle du Bataillon de Tombouctou, en rassemblant le commandement, les commandants de bataillons, des compagnies, les chefs de sections et leurs soutiens et nous allons les former pendant deux semaines de façon à avoir un socle cohérent et qui puisse accueillir une à une les compagnies qui arriveront d’ici quelques semaines. Voici où nous en sommes dans la constitution des unités du Moc à Kidal et à Tombouctou. Sachez par exemple que la première compagnie de Kidal arrivera dans le courant de la semaine prochaine.

Petit à petit, nous allons constituer une unité qui sera capable d’assurer sa propre sécurité, c’est un premier objectif, en sachant que pour l’instant c’est toujours la Force de la Minusma qui assure la sécurité des deux sites à Kidal et à Tombouctou et des premiers combattants qui sont arrivés mais donc après le Moc sera en mesure de prendre en charge sa propre sécurité et ensuite d’assurer les patrouilles dans les environs et de plus en plus éloignées de ces deux villes et enfin, dans un futur que j’espère assez proche, pouvoir assurer les premières activités de type DDR (Désarmement, Démobilisation et Réinsertion).

Voici donc une première pierre posée à Tombouctou aujourd’hui, le 24 mai, une première pierre posée à Kidal il y a de cela deux semaines. Nous sommes sur la bonne voie mais comme je l’ai dit aussi aux membres du Moc, vous êtes le socle, c’est sur vous que l’on va bâtir et c’est de vous que dépend l’opérationnalisation complète du processus. J’ai toute confiance dans ces 50 premiers membres de l’unité du Moc de Tombouctou, j’ai toute confiance dans la coordination et je leur ai dit qu’ils pouvaient compter sur moi, et à travers moi, sur l’ensemble de la Minusma et sur l’ensemble des forces partenaires, car nous sommes en effet ensemble pour porter ces efforts.

Lors de la cérémonie de ce matin, j’ai terminé ma courte introduction en laissant la parole au Gouverneur car il s’agit d’un outil intégré malien, qui intègre toutes les populations, et j’ai donc laissé au Gouverneur le soin et l’avantage d’inaugurer officiellement ce Moc de Tombouctou.

Kidal Minusma échange habitants Aguelhok besoins urgents

Zan Diarra

Source: Soleil Hebdo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here