Accueil / Actualités / Gao : arrestation de deux présumés poseurs de bombe
La Ville de Gao au nord du Mali

Gao : arrestation de deux présumés poseurs de bombe

Gao arrestation deux présumés poseurs bombe

 

Deux bandits ont été arrêtés hier à N’tillit par l’armée malienne. Ils sont soupçonnés d’être des poseurs de bombe. Selon des sources locales ils ont été transférés à Gao.

GAO : arrestation de deux voleurs

Deux voleurs ont été arrêtés mercredi au centre de santé et de référence du quartier Gadeye dans la ville de Gao. Les deux individus se sont fait passer pour des malades auprès de l’infirmerie avant de voler des ordinateurs et des médicaments. Ils ont été appréhendés grâce à la collaboration des populations.

FRONT SOCIAL : La grève des médecins paralyse les structures de santé

La plate-forme des syndicats des médecins du Mali observe depuis ce matin une grève de 48 heures. Les grévistes revendiquent entre autres l’adoption d’un statut particulier des fonctionnaires de la santé et de l’hygiène publique, ainsi que les points d’accord des précédentes négociations.

Aussi, ils réclament la création d’une passerelle entre la fonction publique des collectivités territoriales, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. Cette cessation de travail se déroule en trois étapes.

Gao arrestation deux présumés poseurs bombe

 

Source : L’Indicateur Du Renouveau

Deux bandits ont été arrêtés hier à N’tillit par l’armée malienne. Ils sont soupçonnés d’être des poseurs de bombe. Selon des sources locales ils ont été transférés à Gao.

GAO : arrestation de deux voleurs

Deux voleurs ont été arrêtés mercredi au centre de santé et de référence du quartier Gadeye dans la ville de Gao. Les deux individus se sont fait passer pour des malades auprès de l’infirmerie avant de voler des ordinateurs et des médicaments. Ils ont été appréhendés grâce à la collaboration des populations.

FRONT SOCIAL : La grève des médecins paralyse les structures de santé

La plate-forme des syndicats des médecins du Mali observe depuis ce matin une grève de 48 heures. Les grévistes revendiquent entre autres l’adoption d’un statut particulier des fonctionnaires de la santé et de l’hygiène publique, ainsi que les points d’accord des précédentes négociations.

Aussi, ils réclament la création d’une passerelle entre la fonction publique des collectivités territoriales, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. Cette cessation de travail se déroule en trois étapes.

Voir aussi

Annonce de nomination de quatre nouveaux gouverneurs : Le gouvernement veut séduire l’électorat des régions non opérationnelles

Share this on WhatsApp  Les gouverneurs de Bougouni, Dioïla, Koutiala et Nioro du Sahel seront …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *