Accueil / Politique / Appartenance de la CODEM à la CMP : Le Secrétaire général sonne la fin de la recréation.

Appartenance de la CODEM à la CMP : Le Secrétaire général sonne la fin de la recréation.

Appartenance CODEM CMP Secrétaire général sonne fin recréation.

Venu représenter Housseni Amion Guindo au lancement de la coalition des Bâtisseurs, Alassane Abba a mis fin au suspense par les deux pieds joints dans le plat. 

 Le mois dernier, la CODEM choisissait son président comme candidat au rendez-vous électoral du 29 juillet. Seulement voilà : le positionnement politique du parti a continué d’alimenter la polémique jusqu’au rendez-vous de l’alliance Les Bâtisseurs à la Maison de la Presse pour la signature de leur plateforme. Le Secrétaire général de la Codem en a profité pour clore le débat en indiquant que ses militants sont parfois confus et perplexes quant à l’appartenance à la CMP. En ajoutant que la candidature de son président Housseni Amion Guindo a tout son sens, il a laissé entendre que la Codem ne se sent pas à l’aise dans une alliance où l’on dénie aux composantes leur droit à l’ambition.  Autrement dit, la Codem, naguère troisième force de la majorité présidentielle ne se reconnaît plus dans la CMP. Et le représentant de Poulo de marteler : « Ni IBK, ni Soumaila ne sont pas la solution du Mali !».

Ce qui expliquerait donc la position de juste milieu.

Idrissa Keïta 

Appartenance CODEM CMP Secrétaire général sonne fin recréation.

 

Source : Le Témoin

Venu représenter Housseni Amion Guindo au lancement de la coalition des Bâtisseurs, Alassane Abba a mis fin au suspense par les deux pieds joints dans le plat. 

 Le mois dernier, la CODEM choisissait son président comme candidat au rendez-vous électoral du 29 juillet. Seulement voilà : le positionnement politique du parti a continué d’alimenter la polémique jusqu’au rendez-vous de l’alliance Les Bâtisseurs à la Maison de la Presse pour la signature de leur plateforme. Le Secrétaire général de la Codem en a profité pour clore le débat en indiquant que ses militants sont parfois confus et perplexes quant à l’appartenance à la CMP. En ajoutant que la candidature de son président Housseni Amion Guindo a tout son sens, il a laissé entendre que la Codem ne se sent pas à l’aise dans une alliance où l’on dénie aux composantes leur droit à l’ambition.  Autrement dit, la Codem, naguère troisième force de la majorité présidentielle ne se reconnaît plus dans la CMP. Et le représentant de Poulo de marteler : « Ni IBK, ni Soumaila ne sont pas la solution du Mali !».

Ce qui expliquerait donc la position de juste milieu.

Idrissa Keïta 

Voir aussi

Processus électoral : Des partis politiques mettent en doute la capacité du gouvernement

Share this on WhatsAppProcessus électoral partis politiques mettent doute capacité gouvernement Manque de précisions sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *