Accueil Politique Appartenance de la CODEM à la CMP : Le Secrétaire général sonne...

Appartenance de la CODEM à la CMP : Le Secrétaire général sonne la fin de la recréation.

17
0
PARTAGER
Appartenance CODEM CMP Secrétaire général sonne fin recréation.

Venu représenter Housseni Amion Guindo au lancement de la coalition des Bâtisseurs, Alassane Abba a mis fin au suspense par les deux pieds joints dans le plat. 

 Le mois dernier, la CODEM choisissait son président comme candidat au rendez-vous électoral du 29 juillet. Seulement voilà : le positionnement politique du parti a continué d’alimenter la polémique jusqu’au rendez-vous de l’alliance Les Bâtisseurs à la Maison de la Presse pour la signature de leur plateforme. Le Secrétaire général de la Codem en a profité pour clore le débat en indiquant que ses militants sont parfois confus et perplexes quant à l’appartenance à la CMP. En ajoutant que la candidature de son président Housseni Amion Guindo a tout son sens, il a laissé entendre que la Codem ne se sent pas à l’aise dans une alliance où l’on dénie aux composantes leur droit à l’ambition.  Autrement dit, la Codem, naguère troisième force de la majorité présidentielle ne se reconnaît plus dans la CMP. Et le représentant de Poulo de marteler : « Ni IBK, ni Soumaila ne sont pas la solution du Mali !».

Ce qui expliquerait donc la position de juste milieu.

Idrissa Keïta 

Appartenance CODEM CMP Secrétaire général sonne fin recréation.

 

Source : Le Témoin

Venu représenter Housseni Amion Guindo au lancement de la coalition des Bâtisseurs, Alassane Abba a mis fin au suspense par les deux pieds joints dans le plat. 

 Le mois dernier, la CODEM choisissait son président comme candidat au rendez-vous électoral du 29 juillet. Seulement voilà : le positionnement politique du parti a continué d’alimenter la polémique jusqu’au rendez-vous de l’alliance Les Bâtisseurs à la Maison de la Presse pour la signature de leur plateforme. Le Secrétaire général de la Codem en a profité pour clore le débat en indiquant que ses militants sont parfois confus et perplexes quant à l’appartenance à la CMP. En ajoutant que la candidature de son président Housseni Amion Guindo a tout son sens, il a laissé entendre que la Codem ne se sent pas à l’aise dans une alliance où l’on dénie aux composantes leur droit à l’ambition.  Autrement dit, la Codem, naguère troisième force de la majorité présidentielle ne se reconnaît plus dans la CMP. Et le représentant de Poulo de marteler : « Ni IBK, ni Soumaila ne sont pas la solution du Mali !».

Ce qui expliquerait donc la position de juste milieu.

Idrissa Keïta 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here