Accueil / Opinions / Ligne de Force : Leylatoul qadr : le cadeau pré-électoral d’IBK aux musulmans
Saouti Haïdara Dirpub "L'Indépendant"

Ligne de Force : Leylatoul qadr : le cadeau pré-électoral d’IBK aux musulmans

 

La nuit du dimanche 10 juin coïncidant avec le leylatoul qadr ou ” Nuit du destin ” ou si l’on veut encore ” Nuit de la Révélation du Saint Coran ” les Maliens étaient stupéfaits d’apprendre par la télévision nationale  que le lendemain lundi 11 juin est ” férié et chômé “. C’était autour de 21 heures.

L’Indépendant en sera l’une des victimes immédiates. L’impression du numéro devant paraître ce lundi, déjà en cours, est arrêtée. Les rames de papier, les films, les plaques, l’encre, l’électricité utilisés à cette fin sont perdus.

Elles sont des milliers d’entreprises de toutes tailles à avoir subi les effets désastreux de cette décision inopinée de la présidence de la République. Un gâchis financier de plusieurs centaines de millions de francs CFA, bien au delà si l’on y intègre le manque à gagner occasionné pour les administrations douanière et fiscale, principales pourvoyeuses d’argent frais pour l’Etat.

” Une preuve supplémentaire du pilotage à vue, de la gouvernance débridée dont souffre notre pays sous IBK ” s’indigne au téléphone Me Ibrahim Berthé, ancien vice-président de l’Assemblée  nationale.

En décrétant le lendemain du Leylatoul qadr “ jour férié et chômé ” l’actuel président porte à cinq le nombre des fêtes musulmanes donnant lieu à des journées non ouvrées. Ce sont l’Aïd-el-fitr, l’Aïd-el-Kebir, les deux événements liés au Maouloud (naissance et baptême du prophète Mahomed PSL) et maintenant le Leylatoul qadr.

C’est un record mondial, serait-on tenté d’écrire.

Ce qui est sûr, c’est que l’Arabie saoudite fait pâle figure à côté de cette performance malienne. En effet, la terre bénie de Dieu (SWT) pour avoir donné le jour au Sceau des prophètes (PSL) et pour abriter la Kaaba vers laquelle un milliard de fidèles se tournent cinq fois chaque jour pour implorer la grâce divine, observe modestement deux fêtes : l’Aïd-el-fitr et l’Aïd-el-Kebir.

Le Royaume gardien des Deux Lieux Saints de l’Islam (Makka et Medina) et qui accueille chaque année des millions de pèlerins pour le “ hajj ” et la “ oumra ” ne célèbre pas le Maouloud. Quant au Leylatoul qadr, sa date de célébration n’y est pas déterminée comme chez nous (27e nuit du Ramadan), mais la tradition mahométane situant l’événement dans les dix dernières nuits du mois sacré de Ramadan, cette période est consacrée à d’intenses prières dans les mosquées de minuit au Fadjar. Lesquelles n’empêchent pas les fidèles qui s’y livrent de vaquer la journée à leurs affaires habituelles même s’il faut reconnaitre que le mois sacré de Ramadan est caractérisé dans ce pays par une baisse générale du volume des activités.

En augmentant le nombre des jours fériés et chômés aux fins de conserver un électorat musulman dont les pronostics assurent qu’il pourrait lui tourner le dos à la présidentielle du 29 juillet prochain, le président IBK franchit une étape supplémentaire dans l’aggravation de la situation financière du Mali, déjà fort alarmante.

Ligne de Force : Leylatoul qadr cadeau pré-électoral IBK musulmans

Par Saouti Haïdara 

Source: L’Indépendant

Voir aussi

Les examens du baccalauréat ont débuté !

Share this on WhatsApp  Les examens du Baccalauréat ont commencé ce matin au Mali. Cet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *