Accueil Economie Pour booster le secteur coton à Kita : IBK en communion avec...

Pour booster le secteur coton à Kita : IBK en communion avec son peuple

37
0
PARTAGER
booster secteur coton Kita IBK communion peuple

Le secteur de l’or blanc au Mali a des lendemains meilleurs devant lui. Hier, jeudi 28 juin 2018, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a effectué une visite de 24 Heures dans la zone cotonnière de Kita où il a salué la double performance de la CMDT.

 

Troisième du genre entre 2017 et 2018 en zone cotonnière du Mali, cette visite du Chef de l’Etat dans le Cercle de Kita est la matérialisation de sa vision de faire de l’Agriculture le moteur du développement du Mali.

En effet, depuis quelques années, les producteurs cotonniers ne savaient plus à quel saint se vouer ; car, traumatisés par le manque de moyens matériels et financiers pour mener à bien leurs activités agricoles. Toute chose qui leur contraignait au pessimisme, au découragement et surtout à la réduction de la taille des surfaces cotonnières cultivées.

Mais l’arrivée d’IBK à la tête du pays a changé la donne. Grâce à son projet de Société « Le Mali d’Abord », les producteurs cotonniers ont renoué avec la confiance et se sont retournés à la culture de l’or blanc, le coton. Et la suite est connue. Grâce à l’appui de l’Etat au monde rural et particulièrement aux efforts personnels de IBK vis-à-vis des producteurs cotonniers qui lui avaient donné leur parole d’honneur de revenir à la terre pour la culture du coton, notre coton est redevenu le premier produit pourvoyeur de devises pour l’Economie malienne. Ces résultats ne sont pas sortis du néant.

La première place du Mali en matière de production cotonnière en Afrique de l’Ouest est une performance remarquable qui témoigne du savoir-faire et du dynamisme de la filière. Mais surtout des sacrifices consentis des hautes autorités en dotant le monde rural d’un nombre important d’équipements agricoles, subventionnés, notamment des motoculteurs (500 unités), des tracteurs de 50 cv et 60 cv (300 en tout), des multicultures (1000), des semoirs (1000), des charrettes (1000), des batteuses (400), des décortiqueuses (400) et des motopompes de 20-25 cv (100).

Ces acquisitions combinées à celles des partenaires et aux acquisitions directes par les producteurs ont permis d’équiper 562.111 exploitations agricoles. Le coût pour l’Etat s’élève à 12,5 milliards de francs CFA.

Des récompenses

Grâce à son engagement pour l’encadrement technique et le respect par les producteurs des itinéraires techniques, la CMDT a su mobiliser les producteurs autour de la filière coton. Les subventions de 15 % du Budget national accordés à l’Agriculture et la mécanisation de l’Agriculture par le Président de la République ont considérablement favorisé la production du coton graine, classant le Mali premier pays producteur du coton 2017-2018 avec un record de 728.640 tonnes de coton graine.

Pour une autre performance, la CMDT a pu, cette année, égrainer toute sa production cotonnière au mois d’avril dernier, contrairement aux années passées.  Occasion pour le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, Grand Maître des Ordres Nationaux au nom du Mali, va décorer ces hommes et femmes qui ont contribué à l’édifice national par leur travail bien fait, leur  sens élevé du patriotisme et leur amour pour la terre et service rendu à la nation. Ceci permettra de recomposer l’encadrement technique de la CMDT et les producteurs cotonniers-pilotes.

Relever le défi de « Nouveaux villages agricoles »

L’un des projets dédiés au monde rural, singulièrement aux jeunes qui désirent s’installer dans le secteur agricole, étant le programme pilote des « Nouveaux villages agricoles », cette visite du Chef de l’Etat à Kita marquera le pas décisif vers la création, à l’instar des logements sociaux, des sites viabilisés dans les villages disposant de toutes les commodités de vie et de travail, notamment l’adduction d’eau potable, l’électricité, les centres de santé, les écoles, les marchés, les unités de transformation des produits locaux, etc. Comme promis par le Chef de l’Etat lors de dernier Conseil Supérieur de l’Agriculture à Ségou, le soutien de l’Etat malien à l’Agriculture sera poursuivi  au cours de la campagne 2018/2019. Selon le Département ministériel en charge de l’Agriculture, la récolte de céréales devrait atteindre 10 MT pendant cette campagne, soit une hausse de 8 % par rapport à 2017/2018. Ce chiffre s’explique par les bons résultats attendus pour le riz (+33%, 3 MT), le maïs (+7 %, à 3,7 MT) et le mil (+13%, 1,8 MT). La production de coton atteindrait le cap des 750.000 t (+2,8%), confirmant ainsi le redressement observé.

Cyril ADOHOUN

booster secteur coton Kita IBK communion peuple

 

Source : L’Observatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here