Accueil / Opinions / Ça va être chaud jusqu’au 29 juillet
Dramane-Aliou-Kone-L'Indicateur-du-Renouveau.

Ça va être chaud jusqu’au 29 juillet

Ça va être chaud jusqu’au 29 juillet

En 48 h, les combattants terroristes ont mené deux opérations de grande portée symbolique contre les forces maliennes et internationales. Vendredi,  il y a eu l’attentat contre le quartier général du G5-Sahel à Sévaré avec une demi-douzaine de victimes. Dimanche, ce sont des militaires français de l’opération Barkhane et des soldats maliens qui participaient à une patrouille conjointe qui ont été attaqués à la périphérie de Gao.

Il faut bien craindre une nouvelle vague terroriste pour empêcher la tenue des élections et pour cela les combattants d’Iyad Ag Ghaly semblent avoir pris de l’avance à en croire de nombreuses autorités, notamment le gouverneur de Gao qui a révélé avoir été informé de l’infiltration de la ville.

La situation serait identique dans plusieurs localités dont Bamako où l’alerte doit être donnée à cause des agissements des cellules dormantes. En tout cas, jusqu’au 29 juillet, voire le 12 août s’il y a un 2e tour, ça risque d’être chaud. Vigilance, vigilance, vigilance…

DAK

Ça va être chaud jusqu’au 29 juillet

 

Source : L’Indicateur Du Renouveau

En 48 h, les combattants terroristes ont mené deux opérations de grande portée symbolique contre les forces maliennes et internationales. Vendredi,  il y a eu l’attentat contre le quartier général du G5-Sahel à Sévaré avec une demi-douzaine de victimes. Dimanche, ce sont des militaires français de l’opération Barkhane et des soldats maliens qui participaient à une patrouille conjointe qui ont été attaqués à la périphérie de Gao.

Il faut bien craindre une nouvelle vague terroriste pour empêcher la tenue des élections et pour cela les combattants d’Iyad Ag Ghaly semblent avoir pris de l’avance à en croire de nombreuses autorités, notamment le gouverneur de Gao qui a révélé avoir été informé de l’infiltration de la ville.

La situation serait identique dans plusieurs localités dont Bamako où l’alerte doit être donnée à cause des agissements des cellules dormantes. En tout cas, jusqu’au 29 juillet, voire le 12 août s’il y a un 2e tour, ça risque d’être chaud. Vigilance, vigilance, vigilance…

DAK

Voir aussi

Présidentielle 2018 : Les attentes des nouveaux majeurs

Share this on WhatsApp  Les groupes de causeries (Grin en langue nationale bamananka), depuis le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *