Accueil / Education / Pour non paiement des arriérés : Les enseignants à la FSEG déposent un préavis de grève de trois jours
Université du Mali FSEG

Pour non paiement des arriérés : Les enseignants à la FSEG déposent un préavis de grève de trois jours

 

Rien ne semble plus aller entre le comité syndical du Syndicat national de l’éducation et de la culture (SNEC-Sup) de la Faculté des Sciences économiques et de gestion (FSEG) relavant de l’Université des Sciences sociales et de gestion de Bamako (USSGB) et le ministère du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions. La cause du divorce en vue:  les difficultés auxquelles le comité syndical SNEC-Sup de la FSEG et le Collectif des enseignants « en Marche vers l’Avenir » sont confrontés, en l’occurrence le non-paiement des arriérés liés aux tâches administratives et aux corrections d’une part et d’autre part, la tendance du Recteur de l’USSGB et de son équipe à faire obstruction pour tout ce qui concerne la FSEG.

Pour manifester leur mécontentement contre la lenteur dans les paiements des arriérés et pour que cessent à jamais les traitements discriminatoires et les blocages du Rectorat de l’USSGB pour l’avancée de la FSEG, le comité syndical Snec-Sup de la Fseg et le Collectif des enseignants « en Marche vers l’Avenir », décident d’observer une grève de 72 heures allant  du mercredi 18 juillet au vendredi 20  juillet 2018 inclus.

«Il nous a été donné de vous tenir régulièrement informé et de porter à votre très aimable connaissance les difficultés auxquelles le comité syndical SNEC-Sup de la FSEG et le Collectif des enseignants «en Marche vers l’Avenir» sont confrontés en l’occurrence au non-paiement des arriérés liés aux tâches administratives et aux corrections d’une part et d’autre part, la tendance du Recteur de l’USSGB et de son équipe à faire obstruction pour tout ce qui concerne la FSEG», souligne la lettre adressée au ministre du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les Institutions, Mme Diarra Raky Talla avec ampliation à la Présidence de la République, à la Primature, au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, au Rectorat de l’Ussgb, à la section supérieur du Snec, à l’UNTM

La correspondance souligne la fin du mandat des recteurs et le refus systématique de monsieur le recteur de l’USSGB à initier des demandes de mandats de délégation  afin d’apurer les arriérés de 2016-2017 et d’ouvrir les crédits de paiement pour l’année en cours 2017-2018. Le Collectif des Enseignants «en Marche vers l’Avenir » de la FSEG, ajoute la lettre de préavis de grève, a en outre adressé une correspondance à la Primature en date du 20 juin 2018 dans laquelle le collectif soulignait la fragilité de l’équilibre qui prévaut à la FSEG.

Eu égard à tout ce qui précède, indique la lettre, le SNEC-Sup de la FSEG en partenariat avec le Collectif des enseignants «en Marche vers l’Avenir» décident d’observer 72 heures de grève allant du mercredi 18 juillet au vendredi 20  juillet 2018 inclus afin de protester contre la lenteur dans les paiements des arriérés et pour que cesse à jamais les traitements discriminatoires et les blocages du rectorat de l’USSGB pour l’avancée de la FSEG.

En cas de non satisfaction des doléances, précise la lettre de préavis de grève, elle est reconduite pour une durée de  96 heures allant du lundi 23 juillet  au vendredi 27 juillet 2018.

Pour non paiement arriérés enseignants FSEG déposent préavis grève trois jours

Hadama B Fofana

Source: Le Républicain 

Voir aussi

Problématique de l’emploi au Mali : La jeunesse interpelle les candidats à la présidentielle

Share this on WhatsApp  Au Mali, le chômage prend de plus en plus d’ampleur et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *