Accueil Politique Lancement de la campagne présidentielle : Mamadou Igor promet l’augmentation de 20%...

Lancement de la campagne présidentielle : Mamadou Igor promet l’augmentation de 20% sur le salaire des retraités

17
0
PARTAGER
Lancement campagne présidentielle Mamadou Igor promet l’augmentation 20% sur salaire retraités

C’est à travers une conférence de presse tenue le samedi 07 juillet 2018 à la Maison de la presse de Bamako que le candidat de « Mali en action », Mamadou Igor Diarra, ancien ministre de l’Economie et des Finances a lancé sa campagne présidentielle. Au cours de cette conférence de presse, le candidat Mamadou Igor Diarra a présenté son projet de société de 7 axes, 12 grands travaux et 99 mesures. Le coût de ce programme s’élève à plus de 8 000 milliards de FCFA. Au regard de l’insécurité qui mine le pays, le candidat Mamadou Igor Diarra a souhaité la nécessité de repenser l’outil de défense et de sécurité. « L’armée doit être dépolitisée, les services de renseignement doivent être dépolitisés », a-t-il dit.

Cette conférence de presse qui a regroupé les militants et sympathisant de la Coordination des amis de Mamadou Igor Diarra (AMID) a débuté par une projection où le candidat Mamadou Igor Diarra a fait savoir que le pays est « malade ». Dans ses mots de bienvenue, le directeur de campagne, Cheick OT Bidanis Sy  a fait savoir que Mamadou Igor Diarra est un homme d’Etat.

Avant d’ajouter que Mamadou Igor Diarra incarne le transfert générationnel du pouvoir. Pour sa part, le candidat de « Mali en action », Mamadou Igor Diarra a promis la rénovation de la Maison de la presse vue la responsabilité très grande de la presse. Selon lui, ce qui a été fait par les tenants du pouvoir a conduit le pays au chao.

A cet effet, dit-il, il sied de changer la méthode de gouvernance. Au cours de cette conférence de presse, le candidat Mamadou Igor Diarra a développé les 7 axes, 12 grands travaux et 99 mesures qui figurent sur son programme présidentiel. A ses dires les 7 axes sont : un Etat propre, un Etat sobre, un Etat agissant ; la défense et la sécurité : une urgence absolue ; une société apaisée.

Il a promis un Mali solidaire qui ne laisse personne sur le bord du chemin ; l’accélération de la production des biens et des services ; la promotion de la jeunesse et des femmes et enfin la redynamisation de l’action du Mali dans la sous-région. Les 12 grands travaux que Mamadou Igor Diarra s’atèle à réaliser une fois élu président sont : l’instauration d’une bonne gouvernance et l’éradication de la corruption ; l’accès à l’eau à 90% de la population (63% actuellement ) et accroître l’accès à l’électricité ; repenser la défense et la sécurité ; améliorer l’accès à la santé et favoriser la prévention ; reconstruire le système éducatif ; ériger une zone franche sur l’Île de Goumba (à 10 kms de Bamako) ; développer l’agriculture, stimuler l’agro-industrie et favoriser l’écologie ; mieux sécuriser les Maliens de l’étranger ; désenclaver et soutenir le secteur industrie ; redonner à la justice les moyens de ses missions ; décentraliser et réformer ; et enfin, promouvoir sport, culture et tourisme.

L’une des 99 mesures incluent dans le projet de société de Mamadou Igor Diarra est la réduction de la taille du gouvernement à une vingtaine de portefeuilles ministériels. « Il faut repenser notre défense et notre sécurité. Des bandits nous empêchent de dormir. Il faut des moyens immenses pour assurer la sécurité. L’armée doit être dépolitisée, les services de renseignement doivent être dépolitisés, ce sont des services qui assurent la protection du pays », a-t-il dit.

Parlant de la solidarité, il a promis l’augmentation de 20% sur le salaire des retraités une fois à Koulouba. « Le financement global du projet est estimé à 8 090 milliards de F CFA sur 5 ans et un Plan triennal 2019-2021 d’investissement sera adopté rapidement dans le but de travailler sur les leviers de la sécurité, des infrastructures, et de la production locale. Le financement proviendra de 4 sources principales :la fiscalité et l’anticipation des dividendes de nos participations dans les sociétés. Les économies faites grâce à la lutte contre la corruption et le gaspillage ;  le contrat de confiance (Investisseurs, et Banques) ; les ressources extérieures sous forme de prêts et subventions d’origines bilatérales et multilatérales », a-t-il dit.

Aguibou Sogodogo

Lancement campagne présidentielle Mamadou Igor promet l’augmentation 20% sur salaire retraités

 

Source : Le Républicain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here