Accueil / Politique / Présidentielle du 29 juillet : Choguel démonte IBK

Présidentielle du 29 juillet : Choguel démonte IBK

 

Ce sont les anciens ministres d’IBK qui le chargent le plus dans la campagne. Après son ancien Premier ministre, Moussa Mara et ses ministres Mamadou Igor Diarra, Mohamed Aly Bathily et Dramane Dembélé, c’est autour de Choguel Kokalla Maïga de descendre en flamme le président sortant lors de son meeting de lancement à Dioila le weekend dernier.

Il rappelle que “le président actuel a été élu pour restaurer la sécurité. Mais la situation s’est empirée au point d’entraîner une guerre civile” avant d’ajouter que “lorsqu’on vous confie un premier mandat, il faut rendre des comptes et expliquer ce qui a été réalisé ou pas. Il ne s’agit pas de distribuer de l’argent pour que des gens racontent ce qui vous plaît”. “Si j’étais président de la république, je ne prendrais pas mes vols pour la France, la Russie ou les USA. Je commence par le l’intérieur du Mali”.

Choguel Maiga estime aussi que  “le gouvernement qui nous dirige est incompétent d’où la crise qui sévit au centre du pays”. Il dénonce qu’ “il y a eu des poses de premières pierres, c’était pour tromper les populations, faire croire à travers la télé que des Maliens sont avec eux. Ils vous trompent”.

 

Enfin, Choguel regrette “que les Maliens recouvrent leur honneur leur dignité et leur souveraineté. Aujourd’hui, les Maliens ont honte partout”.

Présidentielle 29 juillet Choguel démonte IBK

MD

Source: L’Indicateur du Renouveau 

Voir aussi

Élection presidentielle du 29 juillet 2018: La Chef de MOE-UE s’explique 

Share this on WhatsApp  Cécile Kyenge, Chef de la mission d’observation de l’Union Européenne et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *