Accueil Politique Soumaïla Cissé à Koulikoro : Le pari de la mobilisation gagné

Soumaïla Cissé à Koulikoro : Le pari de la mobilisation gagné

6
0
PARTAGER

 

Hier, jeudi 12 juillet 2018, le président-candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne s’est rendu dans la région de Koulikoro pour expliquer à la population ses ambitions pour un Mali sécurisé et développé. Partout où il a passé, de Koulikoro à Banamba en passant par Kiba, Sirakorola, Touba, la mobilisation n’a pas fait défaut. Les populations de la cité de Meguetan sont sorties massivement pour accueillir l’honorable Soumaïla Cissé et sa forte délégation. Dans la deuxième région administrative du Mali, le candidat Soumaïla Cissé a promis qu’une fois élu président de la République du Mali, l’huile sera fabriquée à Koulikoro, l’huicoma fera son retour.

 « Cette fois-ci, on ne trompera pas, on ne fera pas yabé à nous-mêmes, on  va vous prendre comme président de la République. On sait désormais qui est qui, qui est capable de quoi, qui ne tient pas ses promesses, qui ne tient pas ses engagements, on sait où est la vérité, la sincérité », C’est l’assurance ferme donnée par les populations mobilisées de main de mettre par les sections, sous sections, comités URD et partis alliés comme le PARENA, le CDR, les associations soutenant Soumaïla Cissé et acteurs de la société civile, etc, à Koulikoro, à Touba, à Kiban, Banamba, Sirakorola, au candidat de l’espoir, de l’alternance lors des élections présidentielles du 29 juillet  2018.

Pour prouver son soutien indéfectible à l’honorable Soumaïla Cissé, les populations de la région de Koulikoro ont brandit leurs cartes d’électeurs à Soumaila Cissé et la délégation qui l’accompagne. Les notabilités rencontrées, en plus des encouragements et respect du candidat à leurs endroits, ont fait des bénédictions pour la paix, le calme dans le pays. Devant un public acquis à sa cause, le candidat Soumaïla Cissé a demandé aux populations de la deuxième région de lui faire confiance, pour sortir le Mali dans l’impasse.

«Je suis venu me confier à vous, jeunes, femmes, hommes de Banamba, Kiban, Sirakorola, Touba, Koulikoro, vous dire de porter votre confiance en moi lors des joutes électorales du 29 juillet 2018. Le pays est dans une situation difficile. Je vais mettre les gens ensemble, dialoguer, discuter, se comprendre pour sortir le pays dans l’impasse. En me portant votre confiance pour diriger le Mali les cinq prochaine années, je promets d’alléger, d’amoindrir les souffrances des maliens en commençant par la suppression des vignettes des Motos, des tricycles, des taxis, des Sotramas, des automobiles. Je le dit car nous avons la solution, nous avons les idées, l’intelligence, la créativité. En sommes parce que nous avons les médicaments aux maux qui minent la santé financière du pays, qui freinent son développement comme la réduction du train de vie de l’Etat en injectant cet argent dans la réalisation des forages, des centres de santé, des écoles, des routes », a promis le candidat de l’espoir, Soumala Cissé, habillé en boubou Blanc, babouche blanche et bonnet blanc. Selon l’honorable Soumaïla Cissé, Koulikoro, Banamba, Touba, Kiban, Sirakorola, comme beaucoup d’autres contrées du Mali, ont une place importante dans l’économie du pays.

On ne saurait les négliger, les mettre dans les oubliettes, dit-il, comme  les promesses non tenues dans réalisation du barrage de Banamba. Pour Soumi, il ne saurait y avoir de développement sans vision, sans projet concret. « Nous avons la solution. En me portant votre confiance, le prix de l’aliment bétail ne connaitra plus de hausse. Nous travaillerons avec intelligence, sans rancune avec le peuple pour relever les défis qui nous attendent », a-t-il dit. La fermeture de l’Huicoma qui a causé des dommages, des dislocations des familles à Koulikoro ne sera plus, promet Soumaila Cissé, qu’un mauvais souvenir. « Quand je serai élu, l’huile sera fabriquée à Koulikoro, l’huicoma fera son retour. Cette ville a des potentialités, il suffit seulement de les exploiter avec tact et intelligence.

C’est pour cette raison, je construirai une cité ici, appelée Soundiata City. Et désormais, ce sont les Bamakois qui viendront chercher le travail à Koulikoro et non le contraire. Lors de ces élections présidentielles, vous avez deux choix à faire. Décider de maintenir l’équipe actuelle, c’est choisir de maintenir dans l’insécurité, dans l’impasse, dans la tergiversation, dans le pilotage a vue.  Ou bien changer cette équipe pour que prennent fin les conflits ethniques, l’insécurité, le terrorisme dans notre pays », a-t-il déclaré. Et de poursuivre en disant ceci : « Aider moi à être élu président. Vous ne serez pas dessus. Je donnerai les mêmes chances à tous les fils du pays ; vous ne verrez  jamais un membre de ma famille ministre, députés, etc.».

Soumaïla Cissé à Koulikoro pari mobilisation gagné

Hadama B. Fofana, envoyé spécial

Source: Le Républicain

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here