Accueil Confidentiel 35° Nord: Ces amateurs ont enfoncé Soumaïla Cissé

35° Nord: Ces amateurs ont enfoncé Soumaïla Cissé

149
0
PARTAGER

 

Agence de communication française, 35° Nord est cette structure qui gère la communication du candidat Soumaïla Cissé pour les élections présidentielles de 2018. Déjà, c’est très mal parti !

 

Arrivée au Mali depuis bientôt quatre mois, 35°  Nord prétend avoir étudié le terrain et le contexte maliens en vue d’offrir la meilleure communication à Soumaïla Cissé pour remporter les élections présidentielles de 2018.

 

Dans sa stratégie,  35° Nord conseilla son client à combattre son adversaire sur son bilan qu’elle juge nul. Au grand dam de la confrontation des programmes. Première erreur.

 

Deuxième erreur, les français exigent de Soumaïla Cissé d’obtenir vaille que vaille l’adhésion de Ras Bath. Par là il fait denoter que 35° Nord confondait les foules qui écoute les émissions de Ras Bath à un électorat. En ignorant le contexte, 35° Nord n’a pas su détecter que la plupart des auditeurs de Ras Bath, le sont pour se moquer de lui.

 

Troisième erreur monumentale: ils demandent à Soumaïla d’écarter ses proches des campagnes pour ne pas ressembler à IBK. La pire des erreurs fut de maintenir le très respecté et convaincant Me Demba Traoré des débats. Un homme qui aurait réussi à convaincre l’écrasantemajorité des Maliens.

 

Quatrième bourde: L’agence française exige de Soumaïla de mettre Ras Bath au devant de la scène. En ignorant copieusement ce que les Maliens pensent plus bas de cet enfant.

 

Cinquième erreur: Tiébilé, sans image, cet homme politique du 26 mars le plus impopulaire a été propulsé au devant comme Directeur de campagne.

 

Sixième bourde: La société de Com conseille Cissé à salir la réputation même du processus électoral afin d’affaiblir le régime en place et se hisser par la victimisation.

 

Résultat: malgré la sourde contribution de DFA Communication qui semble n’avoir pas été bien payée, le résultats est gravement en deçà des attentes. Contrairement à 2013 où Soumaïla avait recueilli plus de 20% des suffrages, il régresse avec moins de 18%. Ce taux de déperdition n’est autre que la résultante du mauvais management de 35° Nord. Et avec tout ce retard incorrigible, Soumaïla Cissé n’a aucune chance de retrouver les 17 % du premier tour du moment que son Ras Bath est perçu comme un élément envoyé à insulter tous ceux qui ne partagent pas le même Nord que Soumaïla Cissé.

 

En face, chez IBK, voodoo a carrément formaté les éléments d’IBK, longtemps inscrits dans une démarche pédagogique, alors qu’ils n’avaient aucun espoir. À suivre…

35° Nord amateurs enfoncé Soumaïla Cissé
Madick Niang pour Malizine 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here