Accueil / Dernières publications / Actualités / La cour constitutionnelle Malienne confirme un second tour Keïta-Cissé

La cour constitutionnelle Malienne confirme un second tour Keïta-Cissé

 

Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta et le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé seront bien opposés au second tour de l’élection présidentielle dimanche 12 août, a confirmé aujourd’hui la Cour constitutionnelle malienne.

Keïta a obtenu au premier tour le 29 juillet 41,68% des suffrages, contre 17,78% pour M. Cissé, selon des résultats définitifs, proclamés par la présidente de la cour constitutionnelle Malienne Manassa Danioko, qui sont pratiquement inchangés par rapport aux résultats provisoires annoncés la semaine dernière. Il s’agit d’un score légèrement supérieur aux 41,42% qui lui avaient été attribués le 2 août lors de l’annonce de résultats provisoires par le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf.

Soumaïla Cissé, qui clamait depuis lors que ces résultats n’étaient “ni sincères, ni crédibles” car entachés de fraudes, a vu son score très légèrement revu à la baisse, puisqu’il a obtenu 17,78% des voix, selon le décompte définitif, contre 17,8% annoncés la semaine dernière. Mme Danioko a déclaré que les deux hommes seraient opposés lors du second tour dimanche, comme en 2013, où Ibrahim Boubacar Keïta l’avait emporté avec plus de 77% des suffrages.

 

La présidente de la cour constitutionnelle Malienne a également déclaré “irrecevables” la plupart des requêtes introduites par l’opposition pour dénoncer des fraudes dans certains bureaux, faute d’avoir été déposées dans les délais, et en a rejeté trois. Elle a également retoqué les demandes de récusation, qui la visaient elle, ainsi que d’autres membres de la cour constitutionnelle, déposées par les trois principaux candidats de l’opposition. Elle a expliqué qu’il n’existe “aucune procédure constitutionnelle de récusation”.

cour constitutionnelle Malienne confirme second tour Keïta-Cissé

Source: intellivoire.net

Voir aussi

L’élection présidentielle au Mali: Une étape vers la stabilisation d’un État faible

Share this on WhatsAppL’élection présidentielle Mali étape stabilisation État faible Le Mali fait face à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malizine

GRATUIT
VOIR