Accueil Politique Mme Keïta Aminata Maïga et Mme Cissé Assitan Traoré : Qui sera...

Mme Keïta Aminata Maïga et Mme Cissé Assitan Traoré : Qui sera la future Première Dame du Mali ?

214
0
PARTAGER
Mme Keïta Aminata Maïga Mme Cissé Assitan Traoré sera future Première Dame Mali

Après la proclamation des résultats définitifs du 1er tour par la Cour constitutionnelle, mercredi dernier, on connait désormais les deux candidats pour le 2ème tour de l’élection présidentielle du dimanche 12 août 2018. Le Président sortant Ibrahim Boubacar Kéïta est arrivé en 1ère position avec 41,70% tandis que son challenger de 2013 Soumaïla Cissé a obtenu 17,78%. Qui sera donc la future Première Dame du Mali pour les 5 années à venir ? Clin d’œil sur les épouses des deux candidats. Il s’agit de Mme Kéïta Aminata Maïga et Mme Cissé Assitan Traoré.

D’abord, s’agissant de Mme IBK, elle est très connue sur le terrain de l’environnement et le monde sportif pour avoir dirigée l’Ong Agir et membre du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm). Puisqu’elle est la présidente de l’Académie olympique du Mali.

Mme Kéïta Aminata Maïga est une brave femme qui a su donner un sens positif à son Ong “Agir”. Pour ce faire, elle s’est engagée depuis plusieurs années à améliorer le cadre de vie des populations et poursuivre la recherche permanente d’un environnement meilleur pour le plus grand bonheur des Maliens.

L’actuelle Première dame est également connue sur le terrain de l’humanitaire pour avoir donné du sourire aux couches les plus démunies. Toujours à travers son Ong Agir.

Mme Kéïta Aminata Maïga ne s’est jamais réellement mêlée de politique, se contentant d’apparaître aux côtés de son époux, Ibrahim Boubacar Kéïta, lors des représentations officielles. Mais la Première Dame, très active, ne se cache pas derrière les actions de son mari, elle s’est dédiée aux populations démunies en agissant à travers son ONG ” AGIR “. Ce qui cadre parfaitement avec le programme présidentiel,“Le Mali d’abord”,notamment dans un de ses axes intitulé “Pour le bonheur des Maliens”.

En effet, la Première Dame a été vue sur de nombreux chantiers durant les cinq dernières années, s’engageant dans des actions qui entrent en droite ligne de ses trois domaines de prédilection : l’éducation, l’environnement et le sport.

Rappelons-nous qu’en février 2016, elle a été à l’initiative du Programme triennal de l’ONG Agir, 2015-2017, pour améliorer sensiblement la qualité de vie des adolescents. A travers ce programme, l’ONG “AGIR” compte mieux structurer ses interventions en direction de la jeunesse malienne, dans le but d’obtenir des résultats pertinents.

Mme Kéïta Aminata Maïga ne manque pas d’occasions pour laisser parler son cœur. Pour ceux qui la côtoyaient, c’est une Dame généreuse, mais exigeante. Un geste de générosité que les filles de Bamako et de Ségou n’oublieront jamais. Faut-il le rappeler, la Première Dame a inauguré le Centre de formation des filles, Mme Attaher Jeannette Haïdara de Bamako et le Centre de formation des filles, Mme Sissoko Aoua Travélé, de Ségou. D’autres projets de la Première Dame, Keïta Aminata Maïga, sont en cours de réalisation, par l’entremise de l’ONG “AGIR” dont elle est la présidente.

Agir pour un mieux-être de l’enfant par la scolarisation, c’est également l’un des combats auquel se livre la Première Dame en dotant les établissements publics de divers équipements. Le Groupe scolaire de Lassa, en Commune IV du District de Bamako, a ainsi bénéficié de son aide. Un ” Care-center “, fonctionnant entièrement à l’énergie solaire, y a été réceptionné. Ce ” Care-center “, une première expérience au Mali et en Afrique de l’Ouest, est un Centre de santé multifonctionnel d’une valeur de 55 millions de FCFA et totalement financé par l’ONG “AGIR” de la Première Dame.

Assainissement et Environnement

Dans le cadre de l’Opération “Ségou Commune Propre”, Mme Keïta Aminata Maïga a offert du matériel d’assainissement d’une valeur de plus de 30 millions de francs CFA à la ville de Ségou. La ville de Sikasso a aussi reçu du matériel d’assainissement de la part de la Première Dame Kéïta Aminata Maïga. En début d’hivernage, un don de matériels d’assainissement a été remis à une trentaine d’associations. Il se compose de 200 brouettes, 200 pelles, autant de râteaux et de dabas.

Santé maternelle et infantile

L’engagement de la Première Dame dans le domaine de la santé en général et celui de la mère et de l’enfant en particulier, n’est plus à démontrer. Au moment où notre pays faisait face au virus Ebola et dans le cadre de sa contribution à la riposte nationale enclenchée par les plus hautes autorités de notre pays, la Première Dame a lancé une Campagne de sensibilisation en milieu scolaire baptisée “Ecole contre Ebola”, dont elle était la Marraine.

Fidèle à son engagement d’être aux côtés des malades, la Première Dame a rendu visite aux femmes de Koulikoro opérées de fistule obstétricale, dans le cadre des activités de la Journée internationale de lutte contre la fistule obstétricale en 2016. Consciente des souffrances de ces femmes, Mme Keïta Aminata Maïga est allée apporter son soutien et son espoir afin de soulager ces braves dames.

D’autres actions ont par ailleurs été menées dans le cadre de la lutte contre le Sida et la Syphilis, en 2015. La Première Dame, afin d’honorer un engagement pris au sein de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/Sida OPDAS, a remis 4.000 Test DUO rapides de dépistage du VIH et de la Syphilis au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. En Octobre 2015, la Première Dame a sonné la mobilisation générale en lançant les activités commémoratives de la Journée mondiale de la vue et de la Semaine nationale de lutte contre la cécité.

Engagement humanitaire sans faille

Animée par les valeurs de partage, de solidarité et d’entraide, la Première Dame laisse encore parler son cœur au cours de chaque mois de Ramadan. C’est fort de ces valeurs que, chaque année, la Première Dame respecte la tradition en lançant son “Opération Ramadan” de distribution de vivres à 100 ménages des 6 Communes du district de Bamako. Soit, en tout, 600 familles. L’Opération a consisté à offrir à chacun des 100 ménages, 25 kg de riz, 25 kg de sucre et de la viande, pour les aider à passer le mois de Ramadan en toute quiétude.

En plus de la remise de vivres aux personnes vulnérables, la Première Dame offre également des plats chauds tout au long de chaque mois de Ramadan à des structures de la capitale, dont des hôpitaux, des centres de santé, des mosquées, des radios libres, l’Ortm, Africable ainsi qu’à des commissariats de police. En dehors du mois de Ramadan, la Première Dame participe, à travers le district de Bamako et environs, à la remise de plusieurs dons aux personnes vulnérables.

Au-delà des frontières du Mali

Rappelons que Mme Keïta Aminata Maïga est membre de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le VIH/SIDA. Créée en 2002, l’Organisation plaide et mobilise des ressources humaines et financières dans la lutte contre le VIH. Depuis, grâce à leurs actions au quotidien, les Premières Dames d’Afrique ont contribué aux progrès significatifs dans la réponse continentale à la pandémie du SIDA et à la diminution du nombre de nouvelles infections au VIH. Et pour plus de résultats, Mme Kéïta Aminata Maïga et ses sœurs d’Afrique se sont réengagées à mettre fin au Sida, d’ici à 2030. Elles ne manquent aucune occasion et sillonnent le monde pour porter leur parole afin d’atteindre les objectifs de leur Organisation. New-York, Washington, Johannesburg, Malabo, Addis-Abeba sont des lieux où elles ont parlé de leur stratégie commune.

L’écho des actions de Mme la Première Dame en faveur de la santé de la mère-enfant, en particulier et de la famille, en général, a dépassé les frontières du Mali et même du continent. Sa réputation de militante de la cause de la mère et de l’enfant lui a valu d’être l’Invitée d’honneur du Sommet, ” Appel à l’Action “, de New Delhi en Inde, dans le but de réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile. Mme Kéïta Aminata Maïga était la seule Première Dame invitée. A ce titre et profitant de la tribune qui lui était offerte, elle n’a pas manqué d’exposer les avancées considérables enregistrées par le Mali dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.

Les défis sont immenses et les moyens limités, mais la Première Dame veut toujours se battre pour sa Patrie. Sa passion pour la Santé, l’Education, l’Environnement, le Sport…conduit cette Dame sur tous les fronts. La discrétion, l’humilité la gentillesse et l’amour de son prochain ont amené Mme Kéïta Aminata Maïga, tout au long de ces années, à se battre et à continuer à se battre pour améliorer le quotidien de ses concitoyens, aux côtés de son Epoux, pour le bonheur des Maliens.

                                 La Rédaction

 

Mme Cissé Assitan Traoré, épouse  de Soumaïla Cissé


Qui sera la future Première Dame du Mali ?
Soumaila Cissé et son épouse

L’épouse du président de l’URD, Soumaïla Cissé, candidat à l’élection présidentielle, est très modeste mais politiquement engagée auprès de son époux. Elle est presque présente aux côtés de Soumi champion notamment lors des grands meetings, avec toujours le sourire aux lèvres. Une façon pour elle d’apporter son soutien à son époux.

C’est le Sénégal qui a vu naître l’amour entre Soumi Champion Assitan.  C’était en 1971 avant qu’elle décide de poursuivre ses études en Belgique, 2 ans plus tard, puis à Londres. Et leur mariage fut célébré en 1978 à Bamako.

Astan ou Assan pour ses intimes est la file de Gansiré Traoré et de Coumba Diallo. Elle est mère de quatre garçons. Il s’agit de Bocar Cissé (fils aîné) les jumeaux Moussa et Mamadou Cissé et puis le cadet Hammadoun Cissé.

Mme Keïta Aminata Maïga Mme Cissé Assitan Traoré sera future Première Dame Mali

 

Source : Aujourd’hui-Mali

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here