Accueil Sports CAN 2019 : les hirondelles dans le viseur des aigles

CAN 2019 : les hirondelles dans le viseur des aigles

88
0
PARTAGER

Si la sélection nationale fait carton plein contre le Burundi, elle se qualifiera dès la quatrième journée des éliminatoires. La double confrontation avec les Hirondelles (12 et 16 octobre) s’annonce donc décisive pour le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers

 

Les éliminatoires de la CAN 2019 vont entrer dans leur phase décisive, avec les 3è et 4è journées qui se disputeront dans un mois. Pour les Aigles, les deux journées seront marquées par une double confrontation avec le Burundi. La première manche se déroulera au stade du 26 Mars, le vendredi 12 octobre à 19h, tandis que la deuxième aura pour cadre le stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura, quatre jours plus tard, c’est-à-dire, le mardi 16 octobre.

Cette double confrontation avec le Burundi sera décisive dans la course à la qualification à la phase finale de la CAN qui aura lieu en juin 2019 au Cameroun. Et pour cause, après deux journées de débats dans le groupe C, Maliens et Burundais occupent les deux premières places du classement (6 points pour les Aigles, contre 4 pour les Hirondelles) et l’équipe qui engrangera le maximum de points lors des deux prochaines journées fera, à coup sûr un grand pas vers la phase finale.

Pour le moment, avantage aux Aigles qui comptent 2 unités de plus que leurs dauphins et qui, s’ils gagnent le 12 octobre au stade du 26 Mars, seront assurés de garder la tête de la poule, quel que soit le résultat du match retour dans la capitale burundaise. C’est dire l’importance de la prochaine journée pour les protégés du sélectionneur intérimaire Mohamed Magassouba qui, en s’imposant largement 3-0 à Djouba face au Soudan du Sud, dimanche dernier, ont pris une bonne option sur la qualification pour Cameroun 2019. Vainqueurs du Gabon (2-1, à Bamako, lors de la première journée), le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers réalisent un parcours sans faute pour le moment et il faut espérer que l’équipe confirmera cette dynamique contre les Hirondelles.

Après deux journées de débats, la sélection burundaise apparaît comme le concurrent le plus sérieux pour les Aigles et le choc du 12 octobre sera comme une finale à ne pas perdre pour le Mali. Et si d’aventure la sélection nationale fait carton plein contre le Burundi, ils décrocheront leur billet pour la phase finale, dès la 4è journée.

Pour le gardien de but, Adama Keïta, les Aigles ont les moyens de terminer le boulot car, estime-t-il, le Mali est au dessus du lot dans le groupe C et tous les voyants sont au vert. «Nous avons un groupe soudé qui travaille dans une ambiance bon enfant. Si nous continuons ainsi, je ne vois pas une équipe du groupe qui peut nous battre», a déclaré le dernier rempart des Aigles. Et d’ajouter : «Nous pouvons nous qualifier avant même la 5è journée.

Après le match contre le Soudan du Sud, on s’est parlé et on est motivés pour bien aborder les deux prochains matches, contre le Burundi. Nous voulons éviter les situations confuses et les calculs des dernières journées. On veut se qualifier rapidement et on se battra pour ça». En jetant un coup d’œil sur les différents groupes de ces éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019, on remarque que trois autres pays ont réussi le carton plein, c’est-à-dire 6 points sur 6 possibles. Il s’agit de la surprenante équipe de la Mauritanie (1-0 contre le Botswana à l’extérieur, 2-0 face au Burkina Faso), de la Tunisie (1-0 face à l’Egypte, 2-0 au Swaziland) et de la Guinée (3-2 contre la Côte d’Ivoire, 1-0 face à la Centrafrique). Les Mourabitounes sont premiers du groupe I, devant le Burkina Faso (3 points), l’Angola (3 points) et le Botswana (0 point).

La Guinée elle, mène le bal dans le groupe H, devant la Côte d’Ivoire (3 points) qui a signé sa première victoire au Rwanda (2-1), la Centrafrique (3 unités) et le Rwanda (0 point). Quant à la Tunisie, elle est leader du groupe J, devant l’Egypte, (3 points), le Niger et le Swaziland (1 unité chacun). Dans le groupe A, le Madagascar et le Sénégal se sont neutralisés (2-2) et partagent la tête du classement, avec 4 points chacun, tandis que la Guinée Equatoriale, vainqueur du Soudan (1-0) affiche 3 unités au compteur.

Après sa victoire lors de la journée initiale, l’hôte de la CAN 2019, le Cameroun a été tenu en échec aux Comores (1-1) pour la première du sélectionneur Clarence Seedorf.

Les Lions Indomptables gardent tout de même la tête du groupe B, avec 4 points, devant le Maroc qui s’est ressaisi devant le Malawi, balayé 3-0. Les deux pays comptent chacun 3 points mais le Maroc bénéficie de la différence de buts particulière. Les Comores ferment la marche avec 1 petit point. L’Algérie, tenue en échec en Gambie (1-1), le Bénin au Togo (0-0) sont les deux leaders de la poule D, avec 4 points, tandis que les Gambiens et les Togolais affichent 1 point au compteur.

A la surprise générale, la poule E est dominée par la Libye. Les Libyens ont ramené un point de leur voyage en Afrique du Sud (0-0) et totalisent 4 unités, à égalité avec les Sud-Africains mais les Chevaliers de la Méditerranéens (surnom de la sélection de la Libye) bénéficient de la différence de buts générale (+4 pour la Libye contre +2 pour l’Afrique du Sud). Derrière ces deux pays, on retrouve le Nigeria, vainqueur des Seychelles 3-0. Le Nigeria possède 3 points contre zéro pour sa victime.

Les quatre équipes du groupe F comptent chacune 3 points. Vainqueurs lors de la première journée, le Ghana et la Sierra Leone ont perdu, respectivement au Kenya (0-1) et en Ethiopie (0-1). Les deux rencontres du groupe G ont enregistré deux matches nuls. Le Congo a partagé les points avec le Zimbabwe (1-1) tandis que le Libéria a été rejoint par la RD Congo (1-1). Ainsi, le Zimbabwe et la RD Congo comptent 4 unités, contre 1 pour le Liberia et le Congo Brazzaville.

Dans le groupe K, il y a également deux partages de points. La Namibie a neutralisé la championne d’Afrique 2012, la Zambie (1-1) tandis que le Mozambique a été accroché par la Guinée-Bissau (2-2). Ainsi, au classement, le Mozambique et la Guinée-Bissau ont 4 points chacun contre 1 point pour la Namibie et la Zambie. En fin, dans le groupe L, l’Ouganda a été accroché à domicile par la Tanzanie (0-0) et le Lesotho et le Cap-Vert se sont également neutralisés (1-1). Au classement, l’Ouganda compte 4 points tandis que le Lesotho et la Tanzanie possèdent 2 unités chacun contre 1 pour le Cap-Vert.

 

A l’issue des éliminatoires, les deux premiers de chaque poule se qualifient pour la phase finale de la CAN. Le Cameroun est qualifié d’office en tant que pays-hôte mais prend tout de même part aux éliminatoires. Si le pays hôte termine 1er, le 2è de la poule se qualifiera avec lui. S’il termine 2è, 3è ou 4è, c’est le premier du groupe qui validera son billet avec lui.

CAN 2019 hirondelles viseur aigles

Ladji M. DIABY

SourceEssor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here