Accueil Nord du Mali DDR : Le dernier virage

DDR : Le dernier virage

172
0
PARTAGER

Longtemps attendu, le processus  de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR) des groupes armés rentre dans sa dernière phase avec l’arrêt du délai de rigueur pour les listes additives, le 15 octobre.

Les sites de cantonnement des ex-combattants, la saisie et l’enregistrement des armes, les candidats au processus du DDR ont vu leur dossier passé au peigne fin.C’est par la Commission nationale de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (CNDDR), placée sous la direction de l’ancien Ministre des Affaires Etrangères, ZahabiOuld Sidy Mohamed.

Cité par un confrère, plus de 32.000 ex-combattants sont inscrits pour 8 sites et les retardataires ont jusqu’au 15 octobre  pour se faire enregistrer.

«A  la date du 14 septembre 2018, un total de trente-deux mille neuf cent huit  (32 908) Ex-combattants dont vingt-neuf mille vingt-huit (29 028) hommes et trois mille huit cent quatre-vingt (3 880) femmes ont été enregistrés, parmi lesquels treize mille dix-neuf (13 019) candidats à l’intégration et quatre mille neuf cent quatre-vingt-dix-huit (4998) postulants à la réinsertion. Les autres indécis, soit quatorze mille huit cent quatre-vingt-onze (14.891) ex-combattants enregistrés n’ont opté, pour le moment, ni pour l’intégration, ni pour la réinsertion.

Lors des prochaines opérations de cantonnement, chaque combattant éligible au programme aura l’opportunité de confirmer ou d’infirmer son choix définitif par rapport aux deux options offertes. Quant à l’ensemble de l’armement enregistré, il se compose de cinq mille neuf cent quarante-trois (5943) PM, trois mille sept cent trente-six (3736) carabines,  neuf cent quatre-vingt-dix  (990) mitrailleuses, quatre cent soixante-treize (473) pistolets, deux cent vingt-cinq (225) roquettes, quatre cent quatre-vingt-dix (490) armes lourdes, six (6) missiles 122,4 mm, trente-neuf (39) IED, trois mille cent soixante-dix-sept (3 177) grenades, deux cent un (201) obus, quatre-vingt-cinq mille sept cent quatre-vingt-dix (85 790) munitions de petit calibre », détailla ZahabiOuld Sidy Mohamed, Coordinateur de la CNDDR.

Selon lui, ces chiffres sont incomplets pour le moment. Ce, dans la mesure où certains mouvements signataires ont notifié à la CNDDR que le complément de la liste de leurs combattants est en cours de finalisation et qu’il lui sera remis d’un moment à l’autre.

«Face à cette situation, la date du 15 octobre a été prise pour leur permettre de finaliser leur liste», ajoute le Ministre qui précise que cela sera suivi du début  des opérations de cantonnement des éléments enregistrés par la CNDDR.

Après un démarrage timide dans les Régions concernées et l’attaque de son camp à Gao, enregistrant de centaines de morts et blessés, le DDR semble entamer sa vitesse de croisière, au regard des avancées sur le terrain.

Prévu par l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, le DDR constitue la phase la plus importante du processus de paix en cours dans notre pays.

Déjà, il faut signaler que huit (8) sites de cantonnement sont construits par la MINUSMA à Likrakar, Ber, Tessalit, Fafa, Ilouk, Tabankort, Tin Fadimata I et Tin Fadimata II.En plus, deux (2) autres sites ont été bâtis par le Gouvernement malien à Gargando et à Ténenkou.

Alors, cantonner comme des moutons de case et qu’au mouton ne hasarde de troubler la quiétude des populations du Nord.

DDR dernier virage

Habi Sankoré

Source: Le Soft

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here