Accueil Economie Convention ministère du commerce-PTF : 400 millions pour relancer les activités des...

Convention ministère du commerce-PTF : 400 millions pour relancer les activités des détaillants

57
0
PARTAGER
Le ministre Alhassane Ag Hamed Moussa

Le ministère du Commerce et de la Concurrence a servi de cadre à la cérémonie  de signature  de la convention de partenariat de financement sur les activités des commerçants détaillants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce (PROFAC), couvrant la période 2018-2022. Cette cérémonie solennelle était présidée par le ministre du Commerce, Hamed Alhassane Ag Moussa, en présence des représentants des partenaires techniques et financiers qui sont, entre autres, Babaly Ba, Directeur Général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA) ; Harber Maïga, vice-président de la Fédération  Nationale des Centres de Gestion Agrées ; Mamadou Bathio Touré, directeur exécutif du Fonds  Auto Renouvelable pour l’Emploi (FARE), et plusieurs personnalités du secteur du commerce.

Prenant la parole, le  vice-président du Fonds Auto-Renouvelable pour l’Emploi (FARE), Mamadou Bathio Touré, a rappelé que pour la mise en œuvre du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de détail (PROFAC), le gouvernement du Mali, à travers le ministère du Commerce et de la Concurrence, a bien voulu renforcer le Fonds d’appui aux commerçants détaillants en mettant à la disposition du FARE, un fonds de garantie d’un montant de 400 000 000 de francs CFA. Ce montant leur permet du coup de relever logiquement le niveau de la mise de départ et la durée du délai de remboursement. Cela est une conséquence des leçons du passé, l’arrivée d’une nouvelle structure, le PROFAC, en est une autre. Pour lui, le renforcement des capacités des commerçants détaillants est un acte de promotion de l’emploi en général et celui de l’emploi des jeunes en particulier.

En ce qui concerne le Directeur Général de la BMS-SA, Babaly Ba, il dira que la présence de son établissement à cette cérémonie marque son implication en tant que partie prenante dans la mise en œuvre du projet dans son volet financier, qui est le témoignage éloquent de l’engagement ferme de la BMS à apporter sa contribution à l’essor d’une véritable inclusion sociale, économique et financière de toutes les couches sociales de notre pays sans distinction.

En cela, la BMS réaffirme sa conviction qu’à travers ce genre d’initiatives, l’impact des financements sur les bénéficiaires sera une réalité à travers l’amélioration du cadre des activités du commerce de détail ; la création d’emplois et de valeur ajoutée ; l’amélioration du niveau de vie des bénéficiaires ; la promotion du genre grâce au développement des initiatives de femmes ; la préservation et la consolidation de la paix et de la quiétude sociale garantes de la stabilité économique et politique d’un pays.

Dans son allocution marquant la signature de la convention, le Ministre Hamed Alhassane Ag Moussa dira que cette cérémonie  témoigne la volonté des plus hautes autorités de l’Etat à accompagner le secteur des petites et moyennes entreprises. Le Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de détail a pour objectif fondamental la promotion du Commerce intérieur qui est un des domaines prioritaires du Cadre Stratégique pour Relance Economique et le Développement Durable (CREDD). Il s’agit d’améliorer la chaîne de distribution du commerce intérieur en mettant l’accent sur la modernisation du dernier maillon de la chaîne, à savoir le commerce de détail.

Les réflexions sont en cours pour améliorer, moderniser les maillons de la chaîne en amont du détail. Le financement des activités des commerçants détaillants, à travers la signature de la convention de partenariat entre le ministère du Commerce et de la Concurrence, la Banque Malienne de Solidarité, le Fonds Auto Renouvelable pour I‘Emploi et la Fédération Nationale des Centres de Gestion Agréés du Mali, rentre dans le cadre de la lutte contre la pauvreté. Le montant global du financement portera sur une enveloppe de quatre cent millions (400 000 000) de francs CFA et servira à financer les adhérents des Centres de Gestion Agréés sur toute l’étendue du territoire national. « Le financement en votre faveur, à travers le concours de cette convention, est un prêt qui doit être remboursé et dans les délais. Je vous invite à faire bon usage des sommes que vous allez recevoir », appellera-t-il.

Le Ministre demande aux bénéficiaires de rembourser correctement les prêts qui leur seront consentis.

Il a enfin exhorté  les responsables à redoubler d’ardeur pour relever le défi en honorant leurs engagements.

Convention ministère commerce-PTF : 400 millions relancer les activités détaillants

Tiéfing KANTE

Source: La Preuve

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here