Accueil Faits-divers BAMAKO-VILLE LUMIÈRE 2018: : Dana BTP revient à la charge !

BAMAKO-VILLE LUMIÈRE 2018: : Dana BTP revient à la charge !

398
0
PARTAGER

Les festivités de fin d’année auront cette touche si spéciale que connait Bamako depuis 3 ans : les lumières décoratrices des monuments et grandes voies de la cité des 3 caïmans.

 Ce cadré féerique qui contient la touche de Mme Sangaré Fadima Zahara à la tête de l’entreprise Dana BTP , verra bien le jour. En partenariat avec le District de Bamako , elle réitéra cette opération pour la troisième fois. Des préalables devaient être faits afin que les travaux puissent commencer.

Un léger retard a eu lieu cette année mais les techniciens sont déployés depuis quelques jours maintenant pour que le décor prenne forme afin que le public soit hypnotisé par tant de féeries et de beau à partir de la dernière semaine du mois de Décembre. Le maire central de Bamako à savoir Adama Sangaré suit de près l’évolution des choses pour une réussite à l’image de la dernière édition.

 Cette belle initiative du Groupe DANA est à saluer parce qu’elle permet au Mali de renouer avec le bonheur visuel après les heures si sombres de la crise post-électorale. Bamako redeviendra donc la cité des lumières car elle brillera de mille feux. Il nous revient que l’équipe dirigée par Mme Sangaré Fadima Zahara a commencé du côté de l’avenue du Mali. Ce qui signifierait que le monument Kwame Krumah n’échappera pas à sa touche comme ce fut les cas ces dernières années. 

Même la fameuse BOUGIE BA sera dans son sillage ainsi que d’autres infrastructures du pays.On se souvient que lors des festivités d’indépendance du 22 Septembre 2018, le groupe DANA s’était annoncé pour cette fin d’année. Des décorations de moindres envergures étaient constatées çà et là avant que les responsables donnent rendez-vous pour Bamako Ville-lumière 2018.

Ainsi  , durant un mois environ, les bamakois auront le loisir d’admirer les luminaires qui envahiront la capitale malienne. Du second pont, au monument de la paix , ou le boulevard de l’indépendance , les lumières seront visibles une fois la nuit tombée. Ce qui permet à Bamako de relever le challenge face à des capitales qui était auparavant plus rodées que nous notamment à Abidjan en Côte d’Ivoire.

La balle est désormais dans le camp de Zahara afin d’être fidèle à sa réputation. Notons que le ministère des collectivités territoriales ainsi que plusieurs structures privées (banques , sociétés…) étaient de la partie pour jouir des tribunes d’imagerie proposées. Pas exclu que l’affluence soit au rendez-vous !

Idrissa Keita pour malizine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here