Accueil Sports Joueur africain de l’année : l’Égyptien Mohamed Salah s’offre un doublé historique

Joueur africain de l’année : l’Égyptien Mohamed Salah s’offre un doublé historique

72
0
PARTAGER
Mohamed Salah Joueur de L'année 2018

Élu Joueur africain de l’année pour la deuxième fois consécutive, l’Égyptien Mohamed Salah a réussi un doublé que seules trois légendes du continent avaient auparavant réalisé. Conclusion d’une journée historique pour le football égyptien.

L’histoire retiendra que, le 8 janvier 2019, les dieux du football n’avaient que l’Égypte en tête. Quelques heures après s’être vu attribuer l’organisation de la CAN-2019, le football égyptien a vu son fils prodigue Mohamed Salah décrocher le titre de Joueur africain de l’année pour la deuxième fois de rang. Un doublé historique qui le place au niveau de trois autres légendes africaines : le Sénégalais El-Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004) et l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012).

Les derniers bruits de couloir avaient fait de lui l’incontestable favori du scrutin, dans une dernière ligne droite qui l’assurait déjà du podium avec ses deux comparses de l’an passé, le Sénégalais Sadio Mané et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang. Les votes n’ont réservé aucune surprise, le Pharaon a conservé sa suprématie.

Double Ballon d’Or africain en titre, Salah est entré dans un gotha très fermé à l’échelle du continent. Il rejoint des légendes du football comme Samuel Eto’o, El-Hadji Diouf et Yaya Touré.Lindsey Parnaby, AFP

Cette distinction individuelle vient en tout cas clore la saison de la confirmation pour Salah, qui avait notamment fini 2017/18 en boulet de canon. Finaliste malheureux de la Ligue des champions avec Liverpool, meilleur buteur de Premier League avec 32 réalisations (44 toutes compétitions confondues), le virevoltant ailier des Reds a connu un été plus frustrant.

Incontestable

Blessé lors de la finale de la C1, il a cravaché pour rejoindre les siens au Mondial-2018 mais sa méforme a plombé les Pharaons en Russie : sans leur métronome à 100 %, ils ont été piteusement éliminés au 1er tour après trois défaites.

Une frustration que l’Égyptien a eu un peu de mal à digérer en début de saison, même s’il n’a pas trop tardé à retrouver son rythme de croisière, au point de compter tout de même 16 buts toutes compétitions confondues depuis le début de l’exercice. Suffisant, en tout cas, pour qu’il ait été élu sans hésitation Joueur africain de l’année par les auditeurs de la BBC, comme cela avait déjà été le cas en 2017.

Et c’est donc presque inéluctablement que son nom a résonné en clôture de soirée, mardi 8 janvier, entre les murs du centre international de conférences Abdou Diouf de Dakar. Salah, victorieux devant Mané et Aubameyang, a marqué l’histoire du football africain. À 26 ans, il est même en passe de s’inscrire dans la légende du continent… un destin qui passera inévitablement par un sacre en Coupe d’Afrique des nations 2019, devant les bouillants supporters des Pharaons.

• Le palmarès complet :

Joueur africain de l’année : Mohamed Salah (Égypte)
Joueuse africaine de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud)
But de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud)
Meilleur jeune de l’année : Ashraf Hakimi (Maroc)
Fédération de l’année 2018 : Maroc
Meilleur sélectionneur 2018 : Hervé Renard (Maroc)
Meilleure sélectionneuse 2018 : Desiree Ellis (Afrique du Sud)
Meilleure sélection masculine 2018 : Mauritanie
Meilleure sélection féminine 2018 : Nigeria
Equipe type de l’année : Onyango – Aurier, Benatia, Bailly, Koulibaly – Partey, Keita, Mahrez – Mane, Aubameyang, Salah
 

France24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here