Accueil Faits-divers Marché de Kalaban-Coro : Un nid de bandits démantelé, 45 présumés malfrats...

Marché de Kalaban-Coro : Un nid de bandits démantelé, 45 présumés malfrats arrêtés par la police

588
0
PARTAGER

Les éléments  du commissariat de police de Kalaban-Coro ont démantelé, le jeudi 10 janvier 2019, un nid de bandits dans le marché de Kalaban-Coro. 45 présumés malfrats dont 3 femmes ont été arrêtés. Les hommes du commissaire Mounkoro étaient appuyés  par les éléments  de la Force Spéciale Anti-terroristes (FORSAT) lors de l’opération.

Attaque à main armée, vol, viol, prostitution, vente de chanvre indien, …sont,  entre autres, ce qui se passe en longueur de journée dans le marché construit par l’ancien maire Issa Ballo mais délaissé par la population parce qu’il ne respecte pas les normes d’un marché moderne. En effet, depuis son abandon par les populations de Kalaban-Coro, le marché situé juste derrière le siège de la BNDA de ladite commune, a été un lieu de refuge  pour les personnes de mauvaise volonté. Toutes les pratiques malsaines aussi s’y font.

Les magasins sont transformés, selon le commissariat, en chambre de passe par les prostituées  qui logent dans ledit marché. Elles reçoivent leurs clients même pendant la journée.

À en croire l’inspecteur Aboubacar Traoré, ce marché  est devenu un grand lieu de vente de la drogue. En plus des présumés bandits consommateurs à l’intérieur dudit marché, d’autres viennent de partout de la ville de Bamako pour faire leur achat.

Pire, selon le chef de la brigade de recherche  du commissariat de police de Kalaban-Coro, ces habitants du marché délaissé font aussi le « vol à la tire », c’est-à-dire subtiliser les objets des citoyens. « Souvent, ils font  le vol à la tire à ceux qui sont à l’attente de la Sotrama au bord du goudron au niveau de la BNDA », nous confie-t-il avant d’ajouter : « Et quand tu les poursuis pour entrer dans le marché, tu ne  les verras pas parce qu’il y’a plusieurs portes de sortie». Certains qui les poursuivent jusqu’à l’intérieur  sont même agressés. Ce n’est pas tout, selon le commissariat de Kalaban-Coro, ces « bandits » violent les demoiselles les jours comme  les nuits. « Ils trimballent les demoiselles à l’intérieur pour les violer », regrette l’inspecteur de police.

Suite aux  plaintes des populations et de ses propres enquêtes,  le commissariat de police de Kalaban-Coro a démantelé le dangereux nid de bandits le jeudi dernier. « Très top ce matin, nous avons pu démanteler ce réseau de mafia », nous précise l’inspecteur Traoré  avant d’ajouter : « nous avons été appuyés par les éléments de la FORSAT dans l’opération ».

Aux dires du commissariat, tout le marché a été fouillé pendant plus d’une heure. Aucun magasin n’a été pas épargné. Même les servantes qui habitaient dans ces magasins ont été délogées. « Actuellement, la population de Kalaban-Coro peut se rassurer ;  il  n’y a plus rien au niveau du marché », rassure le chef de BR. Les 45 personnes suspectes ont été interpellées et sont à la disposition du commissariat. Parmi elles, il y a  trois femmes. Selon la police, les présumés coupables seront mis à la disposition de la justice après investigation.

Suite à cet acte salutaire de la police, nous avons joint le maire de la commune qui a, à son tour,  promis de collaborer avec la police et la gendarmerie de sa circonscription pour la protection des  personnes et de leurs biens. Pour le cas précis de ce marché, il affirme que ce lieu a été mal construit par son prédécesseur et sera démoli dans les jours qui suivront.

Boureima Guindo

Source: Le Pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here