Accueil Société Grand meeting des fidèles musulmans : Prières et bénédictions pour le pays

Grand meeting des fidèles musulmans : Prières et bénédictions pour le pays

76
0
PARTAGER
La grande mosquée de Bamako

Des milliers de  fidèles  musulmans, sont attendus à un grand rassemblement qui se tiendra ce dimanche 10 février au stade du 26 mars de Bamako. Pour informer l’opinion publique et internationale sur les raisons qui motivent cette rencontre, le président du Haut conseil islamique (HCI), l’Imam Mahamoud Dicko, a tenu un point de presse, le mardi dernier, dans l’une des mosquées de Badalabougou, dont lui-même a la charge de diriger la prière.

Ainsi, bien que ce fut un point de presse, les fidèles musulmans sont venus nombreux écouter les propos avancés par leur très respectueux Imam. Celui-ci était entouré d’autres personnalités non moins influentes de la communauté musulmane de ce pays. Il s’agit de l’un des fils du très respectueux chérif de Nioro, Cheick HamahoullahBouyèHaidara. Ce dernier est attendu à ce grand meeting, malgré son état de santé un peu instable, ces derniers temps

C’est après une lecture symbolique du saint Coran, que l’Imam Dicko a pris la parole pour s’adresser aux fidèles musulmans. Il a d’abordimploré le pardon de Dieu et demandé sa paix et sa miséricorde sur notre vénéneux prophète, Mohamed (PSL). Ensuite,  le président du HCI, a fait savoir que ce meeting n’est organisé contre personne. Autrement dit ce n’est pas un rendez-vous de colère. Il s’agit, de faire des prières et des bénédictions pour demander à Dieu de sauver notre pays, de la situation qu’il traverse. Ce sera l’occasion, pour les musulmans, de faire des prières pour le repos de l’âme des disparus.

Le très respectueux chérif de Nioro, Cheick HamahoullahHaïdara est attendu à ce meeting. L’information a étéconfirmée par l’imam Dicko au cours du point de  presse. «Je n’ai pas pu aller à Bamako pour ma santé, mais pour la cause de l’Islam je ferai le déplacement », rapporte l’imam Dickoen citant le Cherif de Nioro.  Parlant des raisons du meeting du dimanche prochain, le président du Haut Conseil Islamique du Mali a souligné que ça sera une journée de pardon et de communion a dit l’imam Dicko. «Il estimpensable que dans notre pays que les communautés se mettent à s’entretuer », indique-t-il. Nous organisions ce meeting, pour interpeller tous les Maliens à réfléchir ensemble pour trouver une solution à la crise a avancé le président du HCI. «Pour sortir le Mali de la crise, nous avons les ressources, il suffit qu’on se mette ensemble », affirme l’imam.

«Il ne s’agit pas d’une journée de colère», clarifie-t-il. Et d’ajouter : «Nous nous ne pouvons pas mettre ce pays à feu et à sang comme le pensent certains». Notre rôle, poursuit-il, c’est d’appeler à la sagesse et la sagesse, c’est avant tout de dire la vérité.

Concernant la question portant sur d’homosexualité l’imam Dicko ne l’a ni abordé, ni n’a souhaité répondre à aucune question se rapportant à ça.

Diakalia M Dembélé

Source: 22 Septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here