Accueil Le Monde Le niveau total de l’emploi en Chine continuera à rester élevé

Le niveau total de l’emploi en Chine continuera à rester élevé

47
0
PARTAGER

Cette année, les besoins en nouvelle main-d’œuvre dans les zones urbaines de Chine resteront au-dessus de 15 millions et la pression totale de l’emploi ne diminuera pas. Dans le même temps, l’environnement extérieur est complexe et sévère et l’économie nationale est confrontée à une pression à la baisse. Sous l’effet de cette double pression, comment la Chine va-t-elle mieux protéger et promouvoir l’emploi ?                 

En 2018, le nombre de nouveaux emplois dans les villes chinoises s’est élevé à 13,61 millions, remplissant l’objectif annuel à hauteur de 123,7%, un niveau record ; c’est aussi la sixième année consécutive que plus de 13 millions d’emplois ont été créés.

« Cette année, l’emploi total en Chine est resté à un niveau élevé et les contradictions structurelles dans l’emploi sont devenues évidentes», a déclaré Zhang Shuibo, doyen de l’Ecole internationale d’ingénierie de la gestion de l’Université de Tianjin, ajoutant que le nombre de diplômés des universités devrait atteindre 8,34 millions, un niveau record. Dans le cadre de la réforme du secteur de l’offre, et les employés de certaines entreprises qui ont été fermées ou délocalisées doivent aussi être réinstallés pour pouvoir retrouver du travail.

Selon le Bureau national des statistiques, en 2017, chaque augmentation de 1% du PIB chinois était susceptible de stimuler l’emploi dans les zones urbaines à hauteur d’1,96 million de postes, soit une augmentation de 340 000 par rapport à 2012, permettant aussi d’accroître le potentiel d’emploi.

Certains délégués ont proposé d’élargir les canaux de l’emploi. Pour activer la vitalité de l’innovation entrepreneuriale, d’une part, il est possible de personnaliser activement la « dot financière » des entrepreneurs et de lancer le « don financier » pour offrir des incitations, d’autre part, il est également possible de fournir des plates-formes entrepreneuriales telles que des incubateurs et créer un espace propice à la création d’un environnement entrepreneurial.

Il existe également un certain nombre de délégués qui ont suggéré de renforcer la formation accrue, ce qui permettra, grâce à l’acquisition de solides compétences, de mieux faire correspondre l’offre et la demande d’emploi.

Alors que l’industrie manufacturière chinoise s’oriente progressivement vers un niveau moyen/haut, la demande en talents hautement qualifiés, tels que des ouvriers spécialisés et des techniciens, est très forte. Mais dans le même temps, la proportion de travailleurs qualifiés est relativement faible. Xia Zhaoji, secrétaire du Parti du département d’assemblage et de maintenance mécaniques du Collège technique de la ville de Linyi, dans la province du Shandong, estime pour sa part que « la formation professionnelle devrait être renforcée, en particulier pour les travailleurs licenciés et les travailleurs migrants, afin qu’ils puissent passer d’un seul emploi physique à un emploi technique ».

De même, les travailleurs âgés, handicapés et de familles à faibles revenus ont des difficultés à trouver un emploi de manière indépendante. En réponse à ces catégories qui ont des difficultés d’emploi, Zhang Shuibo a proposé de mettre en œuvre une aide à l’emploi, d’augmenter les emplois publics tels que les employés de l’assainissement, les volontaires et la distribution communautaire, et de donner la priorité à l’emploi des groupes défavorisés afin de leur assurer un niveau de vie minimum.

Source : Le Quotidien du Peuple

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here