Accueil Economie Le prix à la pompe de l’essence, du gasoil et du gaz...

Le prix à la pompe de l’essence, du gasoil et du gaz : Une légère hausse justifiée pour ce mois-ci !

76
0
PARTAGER
Station Total

A l’issue de sa réunion mensuelle, tenue le mercredi 13 mars à l’Office National des Produits Pétroliers (ONAP), la commission de suivi du mécanisme de taxation des produits pétroliers annonce une hausse du prix de l’essence et du gasoil à la pompe pour le mois de mars 2019. En effet, le prix du supercarburant augmente de 40,90 FCFA/litre soit 16, 8 % par rapport au précédent mois, idem pour le gasoil, qui  augmente de 39,37 FCFA/litre soit 13,0% et le gaz butane, dont le prix accroit de 0,450 FCFA soit 0,07%.

Contrairement aux mois de décembre, janvier et février, le  prix à la pompe des carburants a pris un léger ascenseur en ce mois de mars. En effet, les hausses de prix sont à l’ordre de 40,90 FCFA pour le supercarburant, 39,37 FCFA pour le gasoil et  0,450 FCFA  pour le gaz butane.

Selon le directeur général de l’ONAP, cette augmentation est due aux simulations des structures de prix des carburants sur la base des prix fournisseurs du mois de mars 2019. L’occasion pour lui d’expliciter qu’ il a été établi une structure de prix par axe sur la base de certains  éléments de l’application du mécanisme,  qui a abouti à la hausse des prix durant le mois de février 2019. En ce mois, précise- t-il, il y a eu une augmentation de 7 FCFA/litre pour le supercarburant, 9 FCFA/litre pour le gasoil et le prix du gaz butane subventionné est resté intact à 584 FCFA/kg.

En second lieu, le DG de l’ONAP a indiqué  l’application des taux des TIPP uniformes par produit,  par axe et des valeurs en douane réelles pour certains produits. Toutes choses, dit-il, qui ont  conduit à la détermination d’une part, des prix réels moyens à la pompe et d’autre part, à l’application des taux de subvention par produit et par axe comme suite au  frais d’approche par axe et cumul des droits et taxes effectifs par produit et par axe perçus au cordon douanier.

Ensuite, il dira que  les tarifs à afficher à la pompe au titre du mois de mars 2019 sont consignés ainsi: le supercarburant à 701 FCFA/ Litre et le gasoil à 632 FCFA/Litre. En ce qui concerne le gaz butane, il a soutenu que des recettes seront générées pour la prise en charge de sa consommation.

Présent à la rencontre, le 1er vice-président de l’Association des consommateurs du Mali, Abdoulaye Wahab Diakité, dira que cette augmentation n’est pas du tout souhaité par le consommateur. « Nous pensons que l’Etat tiendra compte dans les jours à venir du pouvoir d’achat des consommateurs afin de  permettre une meilleure accessibilité aux  produits d’hydrocarbures » a – t-il déclaré.

Par Mariam SISSOKO

Le Sursaut

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here