Accueil Société Nouveau rebondissement dans l’affaire Birama Touré : La fiancée du journaliste disparu...

Nouveau rebondissement dans l’affaire Birama Touré : La fiancée du journaliste disparu porte plainte

91
0
PARTAGER
Birama Touré, le journaliste disparu

C’est le Cabinet Penda qui a reçu la plainte, le 8 mars dernier, adressée au Juge d’instruction du premier cabinet de la commune IV. Mlle Hawa Diallo porte plainte contre X pour la disparition du journaliste Birama Touré, le 29 janvier 2016.

Dans sa plainte, elle évoque la disparition de son fiancé le jour de leur déclaration de mariage, dont la célébration était prévue pour le 11 février 2016. Mieux vaut tard que jamais, dit-on.

Qu’est-ce qui a motivé cette plainte, trois ans après la disparition de notre confrère ? Que va-t-elle changer dans ce dossier ? 

La Cour Suprême apporte son soutien à Nouhoum Tapily…

A travers un communiqué rendu public lundi dernier et signé du Secrétaire général, on apprend que le bureau de la Cour Suprême à l’issue d’une réunion tenue le lundi 19 mars apporte son soutien sans faille au président Tapily. Selon le communiqué, les propos du président du CNPM sont infâmants et injurieux alors que Nouhoum Tapily est et demeure une «personnalité respectable et très respectée».

Le bureau va plus loin en apportant un ‘’démenti cinglant’’ aux propos  proférés par M. Coulibaly contre son président. Il se dit en outre solidaire à toutes actions que ce dernier entreprendra pour la défense de sa dignité, de son honneur et de sa respectabilité.

…REFSYMA et UIM aussi

La Référence Syndicale des Magistrats (REFSYMA) et l’Union Internationale des Magistrats (UIM) n’entendent pas demeurer en reste. Les deux syndicats désapprouvent et condamnent sans réserve les allégations du président du Conseil national du patronat du Mali comme étant des atteintes graves à l’institution judiciaire ainsi qu’au corps tout entier de la magistrature.

7ème exposition agricole internationale du Qatar : Ballet diplomatique au stand de l’Office du Niger

La 7ème exposition internationale de l’agriculture du Qatar a ouvert ses portes ce mardi 19 mars 2019 à Doha. Placée sous le thème de “l’agriculture et l’environnement”, cette exposition est une opportunité d’affaires pour de milliers de participants venus des quatre coins du monde.

Dès l’ouverture, le stand de l’Office du Niger, qui figure au premier rang des invités d’honneur, a reçu la visite de plusieurs ambassadeurs dont celui du Kenya, du Bénin, du Venezuela, de Djibouti, du Japon, de l’Australie, du Soudan et de la France. Tous étaient venus s’imprégner du potentiel agricole du géant de la riziculture au Mali et dans la sous-région.

Juste après ce ballet diplomatique, le PDG de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, a eu des entretiens avec les responsables de la Chambre de commerce et d’agriculture du Qatar et le ministre de l’Agriculture de la Turquie. CCON

Le Challenger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here