Accueil / Actualités / En un mot : Le PM tacle la majorité présidentielle
Directeur de Publication de l'Indicateur du Renouveau
Dramane Aliou Koné,

En un mot : Le PM tacle la majorité présidentielle

Le nouveau projet de loi électorale risque de ne plus prospérer. C’est en tous cas l’avis du Premier ministre à qui le chef de file de l’opposition a adressé une lettre demandant le retrait pur et simple du texte controversé, vu comme une manœuvre du pouvoir visant à écarter plusieurs candidats potentiels à la présidentielle de 2018.

Selon des confrères, le chef de gouvernement aurait donné des instructions dans ce sens. Toutefois, ce revirement n’est pas du goût de la majorité, précisément du parti présidentiel. Le Rassemblement pour le Mali (RPM) estime que cela va entraîner un énième report des municipales projetées pour novembre prochain.

Le parti d’IBK soutient en privé que plus le temps passe plus ses listes auraient dû mal à faire des résultats à cause de la déception des populations par la gouvernance. D’ores et déjà, le projet de loi a déjà causé des fissures dans la famille présidentielle dont des ténors comme Moussa Mara et d’autres commencent à prendre leur distance en attendant.

DAK

L’Indicateur du Renouveau 

Voir aussi

Présidentielle-2018 : L’URD en ordre de bataille dans le cercle de San

Share this on WhatsApp  La dynamique citoyenne continue autour de la candidature de l’honorable Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *