Accueil Société 3ème session ordinaire de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation...

3ème session ordinaire de l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) : La vitalité de la jeune structure saluée par le ministre Mahamane Baby

101
0
PARTAGER
Mahamane-Baby

Grâce à l’ONEF, les données nationales sur l’emploi et la pauvreté, en même temps que la promotion de la recherche ainsi que la collecte, l’analyse des données et la diffusion des informations sur l’emploi et la formation professionnelle au Mali sont fiables et attirent l’attention des partenaires. Une mention spéciale sur la vitalité de l’Observatoire a été faite hier jeudi 10 novembre par le ministre de l’Emploi et de la Formation, Mahamane Baby. C’était à la faveur de la 3ème session ordinaire du conseil d’administration de la structure tenue dans ses locaux en présence du directeur général de l’ONEF, Boubacar Dialloet de l’ensemble des administrateurs.

La 3ème session qui intervient quelques mois après la 2ème session tenue en janvier 2016 s’inscrit dans le cadre de l’examen à mi-parcours des activités de 2016 et du niveau d’exécution du budget 2016. Ainsi, le rapport à la date du 31 octobre 2016 fait ressortir un taux de réalisation ou en cours de 69,23% des activités programmées en 2016 et un taux d’exécution de 51,1%.Il ressort également qu’en si peu de temps, la jeune structure se porte bien et a conquis la confiance des PTFs.

En effet, la troisième session du conseil d’administration de l’ONEF se tient au moment où la structure bénéficie de la confiance et fait l’objet de différentes sollicitations des partenaires techniques et financiers pour réaliser des études en matière d’emploi au Mali. L’ONEF a pu signer le 31 octobre dernier une convention avec Lux-développement d’un montant de 153 millions pour la réalisation d’études dans le cadre de la composante 2 : « Formation et insertion professionnelle » du programme indicatif de la coopération (PIC III). L’observatoire a également été sollicité par la Banque Mondiale à travers le projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROEJ) pour réaliser des études sur la satisfaction des bénéficiaires du projet et celle des employeurs des diplômés de l’enseignement technique et professionnel.

Pour le ministre Baby, ces différentes sollicitations faites à l’ONEF au cours de l’année et le report de certaines activités sur l’année 2017, conformément aux souhaits des partenaires eux-mêmes est la preuve de la vitalité de la jeune structure. Il a exhorté les responsables de l’ONEF à toujours persévérer dans la recherche de partenariat en vue de diversifier les ressources indispensables à l’exécution de ses missions.

A noter que l’importance de statistiques fiables sur le marché du travail n’est plus à démontrer, car elles constituent la clé du succès des politiques et programmes de lutte contre le chômage et la pauvreté. C’est fort de ces enjeux que l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) du Mali a été créé par l’ordonnance N° 2013-024/P-RM du 30 décembre 2013, ratifiée par la loi N°2014-012 du 26 mai 2014. Cet Observatoire a pour mission principale de faire des études et de la recherche afin de fournir aux décideurs et aux usagers des informations fiables et régulièrement actualisées sur le marché du travail, au niveau national et régional, pour une meilleure régulation de ce marché. L’initiative découle de la conscience des chefs d’Etats et de gouvernements africains, réunis à Ouagadougou en septembre 2004 dans le cadre d’un sommet extraordinaire, qui  ont clairement affirmé, dans la déclaration finale sur l’emploi et la lutte contre la pauvreté, leur engagement à placer l’emploi au centre des objectifs, des politiques économiques et sociales en vue de la réduction durable de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Par:Tjikan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here