Accueil Opinions En un mot : Le ministre de la Justice blase les magistrats

En un mot : Le ministre de la Justice blase les magistrats

23
0
PARTAGER

Les magistrats, surtout ceux du parquet, ont très peu gouté la sortie du garde des Sceaux, ministre de la Justice à la rentrée judiciaire. Ils se disent insultés par les propos de Me Mamadou Ismaël Konaté, déclarant solennellement de ne pas vouloir d’un procureur qui l’appelle pour prendre ses instructions.

L’ire des magistrats “debout” est d’autant plus grande que cette déclaration du garde des Sceaux est aux antipodes de ses agissements. Il est connu que le ministre de la Justice passe ses journées à donner des consignes aux procureurs. Il avait d’ailleurs signifié la subordination du procureur général près la Cour d’appel quand il avait revendiqué, tête haute et poitrine bombée, l’arrestation du chroniqueur Rasbath. Le pauvre patron du parquet de Bamako aurait confié sa détresse au père de la victime de Me Konaté, le ministre Bathily.

Au total, depuis son arrivée à la tête du département de la Justice, Me Konaté a le toupet de mécontenter tout le monde, y compris donc les juges dont le cahier de doléances reste en souffrance. Mépris ? Excès de confiance ? Ou simple fanfaronnade ? Le temps se chargera d’édifier sur le passage de ce célèbre avocat à la Chancellerie.

Par:L’indicateur De Renouveau

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here