Accueil / Confidentiel / RESEAUX SOCIAUX AU MALI: Ce que certaines autorités maliennes ignorent

RESEAUX SOCIAUX AU MALI: Ce que certaines autorités maliennes ignorent

 

Les réseaux sociaux sont devenus le moyen le plus rapide de relayer les informations. Un fait posté à Bamako est aussitôt vu par millions de personnes ailleurs. Ces derniers temps, les internautes ne cessent de frapper le cœur du pouvoir par des révélations humiliantes.

Un pacte entre les internautes, majoritairement animés par des journalistes, et le régime actuel pourrait amener tout le monde à des meilleurs sentiments. Le manque de considération manifesté par les responsables politiques du parti au pouvoir incite beaucoup de personnes à donner de la valeur aux publications qui n’arrangent pas le régime.

Aussitôt qu’une information est postée sur les réseaux sociaux, les internautes en font des débats partagés.

Les affaires du scandale sexuel du Président de l’Assemblée nationale du Mali ou des films pornos tournés dans un des bureaux de l’Assemblée nationale, selon certains journaux de la place portent du discrédit sur le parti au pouvoir et les hommes qui l’incarnent.

N’ayant pas au départ bonne presse, les concernés par ces gaffes morales se doivent de revoir leur copie au vue du tollé que ces informations relayées ont fait sur les réseaux sociaux. Et cela, tant qu’il leur est possible de se faire une image luisante et courtisane aux yeux des Maliens.

L’attitude adoptée par l’honorable Moussa Timbiné dans l’affaire de scandale sexuel du Président de l’Assemblée nationale n’augure pas de bonne estampille aux élus de la nation. L’affaire est devant le Tribunal et sera tranchée.

Donc, des explications et des preuves vont fuser de part et d’autre. Le cours du jugement qui est de prouver le contraire et de donner des détails ne ferait qu’aggraver la situation la situation déjà fragile. Ne dit-on pas que le diable se trouve dans le détail ?

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont à la portée de tous. Tout le monde a son petit portable et le manipule à sa guise. Chacun peut donner son opinion sur un sujet soumis au libre commentaire. Voici ce que sont les réseaux sociaux !

Un responsable politique, en l’occurrence Moussa Timbiné devait remuer mille fois la langue dans la bouche avant de parler. Sinon !

 

OM

 

Source: Le Soft

Voir aussi

Édito : l’écharpe et l’écharde

Share this on WhatsApp Édito l’écharpe l’écharde Un ministre de la République a récemment défrayé la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *