Accueil / Politique / Présidentielle de 2018 : Kalifa Sanogo dans les starting-blocks ?
Présidentielle de 2018 : Kalifa Sanogo dans les starting-blocks ?

Présidentielle de 2018 : Kalifa Sanogo dans les starting-blocks ?

Présidentielle  2018 Kalifa Sanogo starting blocks 

Décidé, la victoire sans appel du Maire de la capitale du Kénédougou, Kalifa Sanogo, aux élections communales du 20 novembre 2016, semble prendre la tête à ses camarades de la Section ADEMA-PASJ de Sikasso, qui a plébiscité sa candidature à la Mairie de Sikasso. Une élection qu’il a remportée haut les mains.

Selon une source proche du Maire, les camarades de Kalifa veulent pousser leur ambition plus haut encore. Il s’agit de porter devant la conférence nationale du parti, la candidature de l’édile de Sikasso à la candidature du parti pour la prochaine élection présidentielle de 2018 probablement contre la candidature du président sortant Ibrahim Boubacar Kéita.

La décision a été prise à l’issue de leur réunion ordinaire du samedi dernier à Sikasso, alors que le président du parti Tiémoko Sangaré était dans la région. Officiellement pour une visite ministérielle dans les mines de la région. Interrogé au téléphone, le Maire Kalifa Sanogo a reconnu que la réunion a effectivement eu lieu. Mais, il décline toute responsabilité dans la prise de l’initiative. Dès lors, il se démarque de la décision. Mais a-t-il été surpris de l’information ? Pas si sûr. Toutefois, dans le cas où l’information va se confirmer, cela dénote une fissure dans les rangs des abeilles qui sont très divisés aujourd’hui sur le choix de présenter ou non un candidat contre IBK à la prochaine élection présidentielle. Mais, selon les informations qui filtrent de l’intérieur du parti, une grande majorité des militants et pas des moindres est fortement opposée à cette idée que les ministres Tiémoko Sangaré, Abdel Kader Konaté dit Empé et Adama Diarra ne semblent pas épouser.

De l’autre côté, les partisans de la candidature du parti semblent jeter leur dévolu sur l’ancien président de la transition, Prof Dioncounda Traoré. En ce moment également, l’ancien ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat et ancien candidat du parti à la présidentielle de juin 2013, Dramane Dembélé semble mener la danse pour une candidature du parti contre IBK, selon des sources dignes de foi.

Affaire à suivre donc…

MAD

Présidentielle  2018 Kalifa Sanogo starting blocks 

 

Source: Tjikan

Voir aussi

Pour se lancer dans la course pour la présidentielle 2018 : Le Général Moussa Sinko Coulibaly épaulé par les ex-ministres Malick Coulibaly, Jean-Marie Idrissa Sangaré, le constitutionnaliste Bréhima Fomba

Share this on WhatsApp  Si l’ex-ministre de la Justice Malick Coulibaly est déjà identifié comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *