Accueil / Afrique / Deux policiers poignardés devant le Parlement tunisien

Deux policiers poignardés devant le Parlement tunisien

 

L’auteur de l’attaque, présenté comme salafiste par les autorités, a été arrêté. L’un des policiers est grièvement blessé.

Un homme a poignardé deux policiers à Tunis devant le Parlement, mercredi 1er novembre au matin. « L’un a été touché au front, l’autre au cou et (ce dernier) est en soins intensifs », a déclaré un porte-parole du ministère de l’intérieur.

L’assaillant a été arrêté. Il s’agit d’« un salafiste », selon le ministère de l’intérieur. Il était connu des autorités pour son radicalisme et a reconnu « avoir adopté la pensée takfiriste [extrémiste]il y a trois ans et considérer les membres des forces de l’ordre comme des “tawaghit” selon ses propres termes. Les tuer, croit-il, est une forme de djihad », précise le communiqué du ministère.

Depuis la « révolution du jasmin » qui a renversé la dictature de Ben Ali en 2011, la Tunisie a fait face à un essor de la mouvance djihadiste qui a fait plusieurs dizaines de morts, notamment des policiers, des militaires et des touristes étrangers.

Le pays est sous état d’urgence depuis le 4 juilet 2015. Celui-ci avait été décrété une semaine après l’attaque sur la station balnéaire de Sousse – 38 morts-, revendiquée par l’organisation Etat islamique (EI).

 Deux policiers poignardés devant Parlement tunisien

Voir aussi

18 morts après des inondations dévastatrices en Côte d’Ivoire

Share this on WhatsApp  Les inondations provoquées par des pluies torrentielles nocturnes ont fait au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *