Afrique

Le président Kaboré demande un profond changement de mentalité au Burkina Faso

Le Burkina Faso célèbre aujourd’hui le 57e anniversaire de son indépendance. Une commémoration dans un contexte difficile : le gouvernement est confronté à de nombreuses revendications sociales des travailleurs et attend des procès dans plusieurs dossiers judiciaires. Le président Roch Marc Christian Kaboré a saisi l’occasion de s’adresser à ses compatriotes. Il leur demande un profond changement de mentalité afin de bâtir une nation prospère.

Dans son message, le président Roch Marc Christian Kaboré dit comprendre les attentes de certains travailleurs. Il veut « rassurer les partenaires sociaux de l’engagement du gouvernement, à œuvrer, autant que faire se peut, à l’amélioration des conditions de vie et de travail de chacun et de tous ». Mais sans dépasser la « ligne rouge » que constituent « les limites des ressources » disponibles.

Quant à la réconciliation nationale, tant souhaitée par les Burkinabè depuis l’insurrection de 2014 et le coup d’Etat de 2015, le dirigeant du pays rappelle que la seule voie pour y parvenir, est le triptyque « vérité-justice-réconciliation ».

Il tient à « souligner que cette démarche n’est pas dictée par la volonté contreproductive de faire des règlements de comptes politiques ». Le président profite de l’occasion pour « saluer l’avancée des dossiers pendants devant la justice, tout en rappelant que la soif légitime de justice des Burkinabè reste intacte ».

Roch Marc Christian Kaboré demande enfin un profond changement de mentalité des Burkinabè afin de bâtir une « nation prospère et respectée, attachée aux valeurs d’égalité, d’intégrité, de justice et d’équité ».

 

président Kaboré demande profond changement mentalité Burkina Faso

 

Source: RFI

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *