Accueil / Sante / Mauvaise gestion, corruption à grande échelle : Les hôpitaux Gabriel Touré et Kati, les mouroirs

Mauvaise gestion, corruption à grande échelle : Les hôpitaux Gabriel Touré et Kati, les mouroirs

 

Ces deux hôpitaux manquent de tout. Même le plus petit équipement pour faire le test du paludisme et de la fièvre typhoïde fait défaut. Récemment, un malade est venu de Koutiala pour ses examens médicaux, il a été orienté vers le CHU Gabriel Touré, ça été la désolation pour le malade et ses parents. Aucun matériel ne fonctionne : du scanner, à la radiographie aux équipements pour les examens de complication rénale, rien n’était opérationnel, fonctionnel. Certains sont en panne pour faute d’entretien, d’autres sont carrément hors d’usage. Or, ils ont été acquis à un prix d’or. Tant que la bonne gouvernance ne s’impose pas comme mode de conduite dans notre pays aucun développement solide n’est possible.

Selon une indiscrétion, l’hôpital Golden Life sur la berge du fleuve Niger du côté de la Rive Droite, qui vient d’être inauguré, aura coûté environ 10 milliards de FCFA : local, équipements, matériels et autres. C’est un établissement sanitaire moderne qui répond aux normes et standards internationaux en la matière. Le CHU Gabriel Touré a un budget qui avoisine ou dépasse 10 milliards de nos francs pour une piètre qualité. Où va tout cet argent quand on se réfère à la mauvaise qualité des prestations toute catégorie confondue ?

On apprend aussi que c’est pire du côté de l’hôpital de Kati. Cela a été révélé à la face du public, lors de l’admission de l’actrice comédienne, Aminata Doumbia dite Batoma. Les médecins, pour insuffisance de matériel sanitaire l’opération n’est pas possible au Mali, ont recommandé l’évacuation vers la Tunisie. Finalement,  l’actrice en herbe a rendu l’âme. Ah pauvre Mali ! Tous les jours, des dizaines d’handicapés à vie, des dizaines de blessés causés par les accidents de la circulation, qui par manque de matériels donc à cause de l’insuffisance du plateau technique, sont recensés. Pendant ce temps, les hommes politiques se battent pour les élections présidentielles. Ils ne songent à rien. Les opposant sont en train de peaufiner leurs stratégies politiques afin d’accéder au pouvoir. Ceux qui y sont réfléchissent à comment garder le pouvoir. Au même moment le peuple rumine la colère !

Mauvaise gestion corruption grande échelle hôpitaux Gabriel Touré Kati mouroirs

M.M.B

Source: L’Humanité 

Voir aussi

Inauguration Officielle de Golden Life-American Hosptial: Création de 150 emplois pour les Maliens

Share this on WhatsApp  Le 27 mars 2018 dernier, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *