Accueil Politique Actu de la présidentielle : Soumaïla Cissé sera investi le 12 mai...

Actu de la présidentielle : Soumaïla Cissé sera investi le 12 mai 2018

193
0
PARTAGER
Soumaïla Cissé, Président du Parti URD
Actu présidentielle Soumaïla Cissé sera investi 12 mai 2018

 

Dans la perspective de l’élection présidentielle de juillet prochain, les militants et sympathisants de l’Union pour la république et la démocratie (URD) sont mobilisés sur le terrain. Objectif ? Porter la candidature de Soumaïla Cissé dont l’investiture se prépare… La jeunesse en avant-garde de cette bataille électorale vient de boucler une série de sensibilisation et de mobilisation à l’intérieur du pays avant d’investir les pays africains, où ils séjournent actuellement. Au même moment, le bureau politique national est à pied d’œuvre. Après l’adhésion de 300 associations à la cause du candidat, Soumaïla Cissé, 18 partis politiques ont sollicité la candidature de l’enfant de Yanfunké à la présidentielle de 2018.

Dans cette optique, le candidat Cissé, non moins chef de file de l’opposition, multiplie les actions. Ainsi, la fin de la semaine dernière, il a rencontré, le vendredi 27 avril 2018, les structures de base  URD de Bamako et de Kati au Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ. Ce, afin de faire les derniers réglages pour la Conférence nationale de son investiture officielle comme  candidat du parti, prévue pour le 12 mai

Modibo Sidibé, doublement investi  par les  FARE et le NPP

Modibo Sidibé
Modibo Sidibé

Modibo Sidibé partira à la conquête de Koulouba avec une double casquette, celle de son parti les Fare qui l’investiront comme candidat le samedi 12 mai  prochain. Le lendemain, dimanche 13 mai 2018, le  Nouveau pôle politique de la Gauche démocratique et républicaine (NPP), un regroupement  composé de sept partis politiques (FUAC, PIDS, UPD, PSR, RPDM, REM, FARE) et d’une vingtaine d’associations désignera l’ancien premier ministre comme son porte étendard à l’élection présidentielle. Les deux événements se préparent activement au sein des FARE.

 

« Ensemble pour IBK » pour la reconnaissance  

Partis politiques de la Majorité présidentielle, clubs et associations de soutien, groupements de jeunes et de femmes… tels sont les principaux acteurs qui se sont donné rendez-vous, le samedi 28 avril dernier à l’Auto-Gare de Kati, pour fédérer leurs forces sociales et leur énergie politique en vue de la réélection du Président Ibrahim Boubacar Keïta à la magistrature suprême de notre pays, le 29 juillet 2018.le Président de la République

Initiée par le mouvement « Ensemble pour IBK », cette manifestation de soutien et de reconnaissance au Président Ibrahim Boubacar Keïta était placée sous le haut parrainage du ministre des Affaires religieuses et du Culte, M. Thierno Amadou Omar Hass Diallo.

« Exprimer sa reconnaissance envers un bienfaiteur, en occurrence le chef de l’Etat, est une des vertus cardinales de notre société parce que c’est un acte qui traduit la noblesse de l’âme, dont a fait montre le ministre Diallo », a affirmé le Coordinateur du mouvement « Ensemble pour IBK », Boubacar TRAORE.

Jean Marie Idrissa Sangaré en route pour Koulouba

Jean Maire Idrissa Sangaré déclaré candidat du parti JAMAA
Jean Marie Sangaré

Le parti JAMAA a tenu son premier congrès ordinaire, le dimanche 29 avril dernier, au Mémorial Modibo Keita. A l’issue du congrès, la candidature à l’élection présidentielle de Jean Marie Idrissa Sangaré, président du parti, et ancien ministre de la Communication et des nouvelles Technologies du gouvernement Tatam Ly, a été officialisé.

Dans son discours, Jean Marie Sangaré a déclaré qu’il n’est pas un imam, «  mais je suis proche des marabouts». Selon lui, les politiques ont failli au Mali et c’est parce que les politiques se sont montrés incapables de dire la vérité que le peuple (JAMAA) s’est tourné vers les mosquées.

A l’issue du premier congrès, outre sa candidature à l’élection présidentielle, Jean Marie Idrissa Sangaré garde son poste de président du parti JAMAA. Fatoumata Ouattara reste présidente des femmes du parti et Moussa Ly devient président des jeunes.

La candidature Mohamed Ali Bathily confirmée

Après plusieurs temps, de débats et de polémiques autour de son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle, l’ex-ministre chargé des Domaines et du Cadastre, Me Mohamed Ali Bathily vient de lever tous les doutes sur son intention de briguer la magistrature suprême. Il a fait sa déclaration de candidature lors d’un meeting organisé à cet effet, le dimanche 29 avril dernier, à Fanafiè-kôrô dans le cercle de Kati…

Litige foncier à Kognini
Mohamed A Bathily

« Mes chers frères et sœurs, si je viens aujourd’hui devant vous, c’est pour répondre à votre appel. Il y a quelques jours, je vous annonçais que je suis prêt à présider aux destinées de la République malienne. Oui, je veux reconstruire notre destin avec vous tous. Oui, je déclare ici et maintenant ma candidature à l’élection présidentielle de 2018 au Mali… », a-t-il déclaré.

La Rédaction

Actu présidentielle Soumaïla Cissé sera investi 12 mai 2018

 

Source : L’Aube

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here