Afrique

Nigeria : Le président du Sénat cité dans des affaires criminelles

 

Au Nigeria, le président du Sénat Bukola Saraki a été convoqué par la police, pour avoir été cité dans plusieurs affaires criminelles. La troisième personnalité du pays va devoir répondre aux questions des enquêteurs qui le soupçonnent de commanditer des braquages de banques.

Plus précisément, le président du Sénat va devoir s’expliquer concernant des braquages dans l’Etat de Kwara, au centre du pays, ayant fait 33 morts.

Les banques, principales cibles

Dans cette affaire, les attaques ciblaient principalement les banques. Interrogés par la police, certains bandits ont cité le nom de Bukola Saraki pour qui ils travailleraient.

Pour sa part, le chef du Sénat assure n’être lié ni de près, ni de loin à cette histoire.

Selon la BBC, qui donne l’information, des sources proches du dossier indiquent que le président du Sénat est obligé de répondre à la convocation de la police, faute de quoi il se ferait arrêter.

Un gouverneur impliqué

En même temps que Bukola Saraki, une autre grosse pointure de la politique nigériane va devoir répondre à la police. Il s’agit du gouverneur de l’Etat de Kwara, Abdulfatah Ahmed, qui est un fidèle allié du chef du Sénat.

Son nom a été soufflé par les mêmes personnes arrêtées dans ces affaires criminelles.

Pourtant, deux mois auparavant, Bukola Saraki s’était mis à critiquer à tout va les forces de sécurités au sujet des crimes récurrents au Nigeria.

C’est ainsi qu’il avait pris l’initiative de convoquer le patron de la police fédérale au sein du Sénat, pour faire l’état des lieux sur les tueries incessantes et l’insécurité au Nigeria mais ce dernier avait décliné la convocation.

Nigeria président Sénat cité affaires criminelles

Source: Afrikmag

malizine
Malizine est un site d'information malien. Il est le premier portail à caractère 100% numérique à être en ligne au Mali. Pour plus d'informations, appelez-nous au 0022376473750.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *