Accueil Actualités Pour la paix et l’unité nationale du mali: Le RJPPM plaide pour...

Pour la paix et l’unité nationale du mali: Le RJPPM plaide pour le respect de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle

48
0
PARTAGER

Les jeunes des partis politiques du Mali, de la majorité, de l’opposition et du centre, appellent à l’unanimité la classe politique, notamment les contestataires des résultats de la présidentielle de 2018, d’accepter le verdict de la Cour Constitutionnelle pour la paix et la stabilité du pays.

 

Réunis en conférence de presse, hier, à la maison des jeunes de Bamako, les Responsables du Réseau des Jeunes des Partis Politiques du Mali (RJPPM), sous la houlette de son Président, Adama André Togo, ont fait une déclaration commune pour appeler les acteurs politiques au respect de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle consacrant la proclamation les résultats définitifs de la présidentielle de 2018.

Outre le Président du RJPPM, cette conférence de presse s’est déroulée en présence du Président d’Honneur du réseau, Bengaly Guindo,  des membres et des sympathisants.

Face aux contestations des résultats de la présidentielle par l’opposition politique dont le Chef de file, l’Honorable Soumaïla Cissé, le RJPPM a décidé de jouer sa partition pour ramener toutes les parties à mettre l’intérêt supérieur du pays au dessus de toute considération politique. Ce qui passe nécessairement, selon le Président du Réseau, par le respect et l’acceptation de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle concernant la proclamation définitive des résultats de l’élection du Président de la République.

«En vue d’un climat politique apaisé, indispensable pour la mise en œuvre de l’Accord de paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, et de toutes politiques gouvernementales pour le développement durable du pays, les jeunes des différents partis politiques, de l’opposition et de la majorité, exhortent les aînés à penser à leur avenir en mettant le Mali au dessus de tout», a fait savoir le Président Adama Togo.

Après avoir demandé d’accepter le verdict de la Cour Constitutionnelle, le Président du réseau a jouté que les autorités compétentes du pays doivent prendre en compte les préoccupations des acteurs politiques par rapport aux insuffisances constatées au niveau du processus électoral et de tenir compte des recommandations issues de cette élection présidentielle en vue d’améliorer le processus électoral qui permettra de mieux aborder les futures échéances électorales. Ensuite, pour une sortie définitive de la situation politique actuelle du pays, Adama Togo a exhorté les acteurs politiques d’opter pour un dialogue inclusif.

Conscient du rôle éminent que les jeunes des partis politiques jouent dans la vie de la nation, le RJPPM, conformément à ses objectifs de promotion et d’ancrage de la démocratie au Mali, selon Adama Togo, met en symbiose les initiatives républicaines de toutes les entités juvéniles des partis politiques pour promouvoir la paix et la stabilité du pays.

En outre, les autres associations de la société civile, des femmes leaders du Mali, du Mouvement patriotique arc-en-ciel Mali et certains partis politiques  ont tous invité à leur tour au calme les partisans de la contestation. Le RJPPM se joint à toutes ces forces vives de la nation pour demander aux acteurs politiques de mettre le Mali au-dessus de tout en acceptant  de bien  vouloir prendre  acte de l’Arrêt de la Cour Constitutionnelle de cette année. Ce, en dépit de tous les cas d’insuffisance relevés de part et d’autre. Car, aucune œuvre humaine, sur tout au plan politique, n’est parfaite.

paix unité nationale mali RJPPM plaide respect arrêt Cour Constitutionnelle

Ousmane MORBA

Source: L’Observatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here