Accueil Nord du Mali La MINUSMA réhabilite sept digues dans la zone de Tacharane

La MINUSMA réhabilite sept digues dans la zone de Tacharane

143
0
PARTAGER

Ce 26 Septembre 2018, à Tacharane Gourma (cercle de Gouzourey), le Bureau régional de la MINUSMA à Gao a célébré la conclusion d’un projet agricole en faveur de la population locale. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Maire de la commune de Gouzourey, Abdoulkader Younassa Maiga, de quelques autorités locales et des représentants des organisations de jeunes et de femmes.

Ce projet, d’un coût global de 20 millions de FCFA, a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des ménages affectés par la crise politico-sécuritaire et par les conditions climatiques à travers une sécurisation des espaces agricoles de Tacharane Gourma.

A travers ce projet, la MINUSMA participe à la redynamisation des actions locales pour la stabilisation et le développement de la région. « Le projet célébré ce jour avec la MINUSMA s’inscrit dans le cadre de sa contribution au renforcement de la paix et à la réduction des tensions et des causes de conflits au Mali. Car le développement représente les béquilles d’une paix durable », a déclaré M. Oumar Ba, Chef de bureau de la MINUSMA à Gao.

En plus de réhabiliter les digues, le projet a équipé les populations de Tacharane d’équipements adéquats (brouettes, pelles, pioches, dameuses à la main, cordes, dabas et raccord de niveau). « La réhabilitation de ces digues permettra non seulement de maintenir la cohésion sociale entre les différentes communautés mais contribuera aussi à l’amélioration des conditions de travail de la population concernée », a souligné M. Abdoulkader Younassa Maiga, Maire de la commune de Gouzourey.

Ce projet étalé sur trois mois a été exécuté sous forme de ‘’cash for work’’ (argent contre travail) et a mobilisé 800 jeunes (hommes et femmes) pour la réhabilitation de sept digues de 2 kms couvrant une superficie de 6 000 hectares de terre cultivable. « Ce projet a contribué à l’amélioration des revenus des familles à travers des activités contre argent. Mais aussi, il a favorisé le maintien de la communauté sur place en sécurisant les espaces agricoles des inondations du fleuve Niger’’, s’est réjoui le Maire.

« A travers ce projet, la MINUSMA voudrait contribuer au relèvement de la région de Gao et réduire les opportunités d’engagement de la jeunesse dans les groupes armés. » a poursuivi M. Oumar Ba.

Ce genre de projets à impact rapide doit permettre le renforcement des capacités de la société civile et de la population locale afin de favoriser une bonne gouvernance.

Source: Minusma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here