Accueil Afrique Burkina Faso: 1000 jours de captivité pour l’otage Arthur Kenneth Elliott

Burkina Faso: 1000 jours de captivité pour l’otage Arthur Kenneth Elliott

134
0
PARTAGER
Photo non datée du docteur Ken Elliott qui s'est installé en 1972 au Burkina Faso avec son épouse. © Facebook/Djibo soutient Dr. Ken Elliot

Ce jeudi, cela fait 1 000 jours que le docteur Arthur Kenneth Elliott est otage au Sahel. Cet octogénaire avait été enlevé avec sa femme en 2016 dans le nord du Burkina Faso par le groupe Ansar Dine, une branche d’al-Qaïda au Maghreb islamique. Le couple avait ouvert une clinique il y a plus de trente ans à Djibo dans la province du Soum. Quelques semaines après l’enlèvement, sa femme a été relâchée au Niger, mais Jocelyne Elliot n’a à ce jour aucune nouvelle de son mari.

Dans une vidéo postée aujourd’hui, sur la page Facebook dédiée au docteur Elliott, la famille du médecin fait part de sa grande inquiétude. D’abord Jocelyne Elliot, sa femme, s’exprime en fulfulde, la langue parlée dans le Soum. Jocelyne Elliott exprime sa grande gratitude vis-à-vis des habitants de Djibo pour leur soutien indéfectible au cours de ces 1 000 jours passés.

Puis c’est le fils du chirurgien qui prend la parole. Il s’adresse directement aux ravisseurs. « Mon père, le docteur Eliott, âgé de 80 ans, vit ses dernières années. Je vous demande de le libérer. Je vous pose humblement cette question : ne mérite-t-il pas votre générosité ? Il y a très longtemps que nous n’avons pas eu des nouvelles de la santé de mon père. C’est un homme âgé et nous sommes très inquiets. Nous souhaiterions pouvoir communiquer avec vous au sujet de sa santé ».

Pour entrer en contact avec les ravisseurs, la famille Elliott a donc créé une adresse Télégram. Surnommée « l’application préférée des jihadistes », cette messagerie permet de communiquer directement avec des personnes via des chats secrets, codés et sécurisés. L’Etat islamique l’utilise souvent.

Le dernier signe de vie du docteur Elliott remonte à plus d’un an. Le 2 juillet 2017, Aqmi diffuse une vidéo de six otages dans laquelle le chirurgien apparaît, les traits tirés. Joint par RFI ce matin, le ministère de la Sécurité du Burkina assure que les efforts se poursuivent pour libérer le docteur Elliott.

Burkina Faso 1000 jours captivité otage Arthur Kenneth Elliott

Source: RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here