Accueil Afrique RDC: les juges confirment Tshisekedi vainqueur de la présidentielle

RDC: les juges confirment Tshisekedi vainqueur de la présidentielle

142
0
PARTAGER

En RDC, la Cour constitutionnelle a statué ce samedi soir lors d’une audience nocturne sur les résultats définitifs de la présidentielle du 30 décembre et a confirmé la victoire de Félix Tshisekedi. La Cour rejette également le recours déposé par Martin Fayulu. Par ailleurs, la requête relative à l’annulation du vote pour la présidentielle à Beni et Butembo est considérée comme « recevable mais non fondée », car « cas de force majeur » à cause du virus Ebola.

La Cour considère la demande de correction des résultats demandée par la Dynamique de l’opposition et Martin Fayulu comme recevable mais « non-fondée  faute de preuves ». Les juges estiment que la demande de recomptage des voix est exceptionnelle, que la demande est « absurde » et que la « demanderesse » n’a donc apporté aucune preuve. « Seule la Céni a produit des résultats authentiques et sincères », a assuré le juge constitutionnel Noël Kilomba reprenant la plupart des arguments de la même Céni.

La requête relative à l’annulation du vote pour la présidentielle à Beni et Butembo est considérée comme « recevable mais non fondée », car « cas de force majeur » du fait de la résurgence du virus Ebola.

« La Cour constitutionnelle a ainsi délibéré et statué » sur les requêtes de la Dynamique de l’opposition affirme le juge Kilomba, dans un arrêt « irrévocable ».

Concernant la requête déposée par le candidat Théodore Ngoy, la Cour constitutionnelle dit qu’elle ne peut examiner le bien-fondé d’un recours déjà enrôlé. Theodore Ngoy avait déjà introduit un recours pour contrôle de constitutionnalité. Il n’y a aucun délai pour l’examen.

Dans une deuxième audience faisant suite à la première qui était consacrée aux recours déposés par des candidats de l’opposition, la Cour constitutionnelle a égrené le nombre de voix des différents candidats avant de confirmer la victoire du candidat Félix Tshisekedi.

Source: RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here